• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Une “ceinture anti-moustique” déployée autour de l'hôpital à Nice

Les pièges à moustiques réussissent à empêcher toute piqûre sur des patients déjà fragilisés. / © Philippe Turpin - MAX PPP
Les pièges à moustiques réussissent à empêcher toute piqûre sur des patients déjà fragilisés. / © Philippe Turpin - MAX PPP

C'est une première en France : une "ceinture anti-moustique" a été déployée autour de l'hôpital de l'Archet 1, à Nice. Le but : créer une zone entièrement débarrassée du moustique tigre, potentiellement porteur de maladies infectieuses. Un résultat obtenu sans répandre d'insecticide. 

Par Aline Métais

Pas d'insecticide surpuissant, de moustiquaire ou de barrière en dur... Depuis le 13 juillet, une "ceinture anti-moustique" a été déployée autour de l'hôpital de l'Archet 1 à Nice (Alpes-Maritimes). Une première en France ! Le but : créer une zone entièrement débarrassée du moustique tigre, un redoutable insecte qui peut être porteur de maladies infectieuses. 

Odeur attractive


Autour de l'hôpital, à même le sol, 58 boitiers ont été disséminés pour former cette barrière invisible. C'est un piège sophistiqué qui diffuse une odeur attractive, avec du gaz carbonique en plus entre 17 h et 23 h pour attirer encore davantage ces insectes particulièrement voraces à la nuit tombée.

Traqué depuis 20 ans


Un procédé inventé par la société Biobelt et évalué par Pascal Delaunay, entomologiste médical au CHU de Nice. Il traque le fameux moustique-tigre depuis 20 ans. Pour le médecin, faire barrage au moustique-tigre est devenu une question de santé publique. A côté de ces pièges, les services accueillent des malades atteints de cancer du sang ou d'autres pathologies graves qui ne peuvent supporter d'autres infections. Le scientifique explique :

Pour des patients très fragiles, susceptibles d'attraper n'importe quelle infection une piqûre de moustiques est toujours un risque d'infection. Il y a un côté prévention et un côté soin en mettant ce piège sur ce bâtiment de l'Archet.


Reportage : Olivier Chartier-Delègue - Djamel Mouaki - Montage : Pascale Pauron
Intervenant : Pascal Delaunay, entomologiste médical au CHU de Nice

Dispositif efficace


L'efficacité du dispositif approcherait les 100 %. Une efficicacité d'autant plus importante que le moustique-tigre ne cesse de poursuivre sa progression en France. En 15 ans, l'insecte a réussi à se propager dans toute la France. Dans cette infographie de l'AFP, on constate que les premiers cas avaient été identifiés dans les Alpes-Maritimes en 2004 : 
A Nice, l'hôpital l'Archet semble avoir trouvé la parade, pour le bien-être des malades.
 

Les maladies transmises par le moustique tigre : dengue, chikungunya, zika, west nile virus

Attention : chaque piqûre du moustique tigre ne transmet pas une maladie. Pour qu’une infection survienne, il faut que la période soit propice (mai à octobre dans le sud de la France), et qu’une personne infectée revienne de l’étranger avec le virus. Si elle se fait piquer, un moustique qui le pique sera alors porteur du virus, et pourra contaminer d’autres personnes dans un rayon de 100 à 150m. 

Le chikungunya
Le chikungunya est une maladie virale infectieuse initialement tropicale.Son nom signifie « se recourber, se recroqueviller ». En effet, elle donne aux personnes infectées de très fortes douleurs articulaires et un aspect courbé. Le moustique se contamine en ingérant le sang d’un humain porteur du virus, qui se multiplie alors dans les cellules de l’insecte (dans son tube digestif principalement).
Temps d’incubation : 4 à 7 jours en moyenne.
Temps d’immunité: à vie après avoir contracté la maladie
Symptômes : intense et fièvre, arrivant brutalement, et accompagnée de douleurs articulaires, très intenses et parfois incapacitantes, se situant particulièrement autour des poignets, des chevilles et des phalanges. Ces symptômes s’étalent généralement sur cinq à dix jours, bien que les douleurs articulaires puissent rester plus longtemps. Dans certains cas, rares, il peut être nécessaire de procéder à une hospitalisation. A noter que les enfants peuvent ne pas faire de boutons.

La dengue
Il s’agit, d’une maladie virale infectieuse initialement tropicale. Il existe 4 différents virus de la dingue.
Temps d’incubation : entre 2 et 7 jours
Temps de guérison: environ 1 semaine
Temps d’immunité: à vie pour le virus contracté, mais temporaire et partielle pour les autres.
Il semblerait que la contraction d’un second virus puisse être à l’origine de complication ou d’aggravation des symptômes.
Symptômes de la dengue: fatigue, fièvre, nausées, vomissements, maux de tête, douleurs articulaires et musculaires, boutons

Le Zika
Temps incubation : 3 à 12 jours
Temps de guérison : 2 à 7 jours
Le moustique tigre peut également transmettre un autre virus : le zika

West Nile Virus
Temps incubation : 3 à 6 jours
Temps de guérison : 7 à 10 jours
En 2018, et plus récemment en août 2019, plusieurs cas d’un nouveau virus ont été confirmés en France : le virus du Nil occidental : West Nile Virus.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Christian Carrère, psychiatre addictologue

Les + Lus