Arles : un 32e cas importé de dengue lié au moustique tigre dans la région

33e cas de dengue dans la région. / © EID Mediterranee / AFP
33e cas de dengue dans la région. / © EID Mediterranee / AFP

Depuis le 1er mai, 32 cas confirmés de dengue importés et trois cas, un probable et deux confirmés, de chikungunya importés ont été signalés en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Ces virus sont liés au moustique tigre. Un cas de dengue doit été traité vendredi 2 août à Arles.

Par Jean Poustis / France 3 Provence-Alpes

Un nouveau cas de dengue a été signalé à Arles dans les Bouches-du-Rhône, le 15ème dans le département depuis le début de la saison du moustique tigre. Selon l'agence régionale de santé (ARS PACA), ce cas serait importé de la Réunion.

Le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône a mandaté l’Entente interdépartementale pour la démoustication (EID Méditerranée) pour réaliser un traitement ciblé contre le moustique-tigre dans deux secteurs d'Arles : le quartier de la Roquette et le site du centre hospitalier Joseph Imbert. L’intervention aura lieu le vendredi 2 août de 4 heures à 8 heures.

35e cas de virus importés dans la Région

32 cas de dengue et trois de chikungunya, liés à des piqûres de moustique tigre, ont été signalés en Provence-Alpes-Côte d'Azur depuis le 1er mai. Aucun cas de Zika n'a été détecté.

"Le nombre de cas signalés est en hausse", explique le docteur Christine Ortmans, responsable du département de veille et sécurité sanitaire à l'Agence régionale de santé (ARS).

"Du fait du réchauffement climatique, le moustique est plus précoce dans sa maturité".

Virus importé de la Réunion

Ces virus, transmis par le moustique tigre, ont tous été importés de la Réunion, de Thaïlande, d’Indonésie, de Nouvelle-Calédonie, des Comores, des Philippines, de Côte d'Ivoire et de l’Ile Maurice pour la dengue et de Guinée, du Brésil et de Thaïlande pour le chikungunya.

L'entente interdépartementale de démoustication (EID) est par exemple intervenue mardi 25 juin sur un cas à Aix-en-Provence afin d'éviter la prolifération du virus.

"Nous déterminons l'emploi du patient, où il a séjourné notamment", indique Charles Jeannin, entomologiste médical à l'EID. "Nous réalisons ensuite des traitements à son domicile et à son travail pour tuer les potentiels moustiques contaminés".

Le dispositif régional de surveillance renforcée au cours de la période d’activité du moustique tigre a été lancé début mai et se poursuit jusqu'au 30 novembre.

Aucun vaccin, ni traitement

Contre les virus transmis par le moustique tigre, il n'existe ni vaccin, ni traitement. 

"Le meilleur remède, c'est de s'en protéger", affirme Christine Ortmans.

L'ARS recommande d'utiliser des produits anti-moustique, de porter des vêtements long et d'utiliser des moustiquaires.

Le moustique tigre pique le jour

Le moustique tigre pique le jour et vit  21 jours dans et autour des habitations. Très antropophile, l'insecte ne vole pas plus de 50 mètres.

En cas d'infection, le virus est actif dans le sang pendant sept jours.

Enfin l'ARS et l'EID sensibilise énormement le grand public à la destruction des lieux de ponte.

"Il faut vider ou éviter les lieux de rétention d'eau où se font les pontes des moustiques", selon Charles Jeannin.
A La Ciotat, depuis quatre ans, une association réalise des actions de sensibilisation. A l'initiative du docteur François Charlet, des bacs à sable ont été mis en place à l'entrée des cimetières.

Des interventions en milieu scolaire autour du moustique tigre sont également effectuées.

Les cas de virus liés au moustique tigre en PACA

Au 1 août, 32 cas importés de dengue et trois de chikungunya ont été signalés en Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Voici le point par département :

  • Alpes-Maritimes : dix cas de dengue importés, un cas de chikungunya.
  • Bouche-du-Rhône : quinze cas de dengue importés, deux cas de chikungunya.
  • Var : cinq cas de dengue importés.
  • Vaucluse : un cas de dengue importé.
  • Alpes-de-Haute-Provence : un cas de dengue importé.

Parmi les 35 cas de virus liés au moustique tigre, 26 ont donné lieu à des investigations entomologiques (au moins une prospection réalisée)

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus