Il y a 160 ans, Nice devenait française

Publié le Mis à jour le
Écrit par Michel Bernouin
Une cérémonie officielle se déroule ce dimanche matin devant le Monument du Centenaire, sur la Promenade-des-Anglais.
Une cérémonie officielle se déroule ce dimanche matin devant le Monument du Centenaire, sur la Promenade-des-Anglais. © Emma Arnau / FTV

La ville de Nice commémore ce dimanche le 160e anniversaire de son "rattachement" à la France. Un concert gratuit de l’Orchestre d’harmonie de la ville de Nice est prévu à 15h30 au kiosque à musique du Jardin Albert 1er.

Le "rattachement" de Nice et de son comté à la France, ou son "annexion", c'était il y a 160 ans. Le 14 juin 1860, à midi pile, le drapeau français flottait sur l’ancien palais des ducs de Savoie, par la volonté de Napoléon III et après un vote des Niçois, organisé au lycée Masséna.

Ce dimanche matin, une cérémonie officielle se déroule devant le monument du Centenaire, pour commémorer ce 160e anniversaire.

"De 35e ville française en 1860, Nice s’est hissée à la 5e place en à peine un siècle. A une économie traditionnelle agricole s’est ajoutée l’économie d’accueil, dynamique, florissante, écrit la ville de Nice dans un communiqué. Villas, hôtels, restaurants, théâtres, casinos ont fait de Nice l’une des destinations incontournables du monde."

Au programme ce dimanche matin, hymnes italiens de l’époque et d'aujourd'hui, hymne français, Nissa la Bella, lâcher de colombes et tir de 21 coups de canon.

A midi, le traditionnel "coup de canon" fera cette fois l'objet d'une "reconstitution théâtralisée" sur la colline du Château.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.