Les inondations à Nice créent un début de polémique sur les réseaux sociaux

Une voiture abandonnée en plein milieu de la chaussée inondée à Nice, ce jeudi. / © Frantz Bouton/MAXPPP
Une voiture abandonnée en plein milieu de la chaussée inondée à Nice, ce jeudi. / © Frantz Bouton/MAXPPP

Les fortes précipitations de ce jeudi ont causé des inondations dans les rues de Nice en fin d'après-midi, avant un retour à la normale en milieu de soirée. Des internautes pointent l'inadaptation des infrastructures de la ville à ce genre d'intempéries.

Par Hugo Lemonier

Un gros orage d'automne aura donc suffi à inonder certains secteurs de l'ouest de Nice. En milieu d'après-midi, ce jeudi, une averse déferle sur la Côte d'Azur. La métropole et la mairie mettent immédiatement sur pied une cellule de vigilance, un "PC de crise", qui suit minute par minute la situation.
Toutefois, les fortes pluies n'ont eu de conséquences que dans de rares quartiers : le pont Saint-Augustin, les abords de l'Arenas à l'ouest et Villefranche à l'est.
Par endroit, l'eau est montée dans des proportions encore rarement observées à Nice par temps d'orage. Cet internaute raconte même avoir noyé le moteur de sa voiture dans le quartier de l'Arenas. Il filme le nouveau tramway niçois voguant dans près d'un mètre d'eau. Une autre twittos lui répond avec des images tournées à l'intérieur de la rame.
De là à dire que la ville Nice n'est pas adaptée à ces intempéries qui, selon toute vraisemblance, gagneront en intensité avec le changement climatique ? Il n'y a qu'un pas. Un pas que franchissent allègrement certains internautes.
Le creusement de la chaussée pour accueillir la ligne 2 du tramway est particulièrement critiqué : cet aménagement crée une sorte de bassin dans lequel ruissellent les eaux de pluie.

Les politiques de l'opposition n'hésitent pas à se faire l'écho de ces critiques à l'encontre de la politique d'urbanisme de la mairie.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus