Insécurité : le Premier ministre se rendra à Nice le 25 juillet pour annoncer des mesures

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé jeudi 23 juillet qu'il se rendrait à Nice où une fusillade a eu lieu en plein jour. Le Permier ministre est attendu le samedi 25 juillet en compagnie du garde des Sceaux, Eric Dupont-Moretti.
Jean Castex, Premier ministre, le 23 juillet à Besançon
Jean Castex, Premier ministre, le 23 juillet à Besançon © SEBASTIEN BOZON / AFP
"Il s'agit d'un sujet essentiel, majeur", a affirmé le Premier ministre Jean Castex, interrogé par des journalistes à propos de plusieurs épisodes de violences qui ont eu lieu à Nice.

"Il y a des actes profondément inadmissibles. Je vais très prochainement me rendre à Nice et nous ferons des annonces concrètes pour lutter contre ces actes inadmissibles"

Jean Castex, Premier ministre

Le maire (LR) de Nice, Christian Estrosi, a demandé lundi 20 juillet des "moyens supplémentaires" et un "plan d'action immédiat permettant de rétablir l'ordre", jugeant la situation du quartier des Moulins "très préoccupante".

Lutte contre l'insécurité

Jean Castex a fait de la lutte contre l'insécurité l'une de ses priorités. Dans sa déclaration de politique générale, le 15 juillet, il avait promis "une réponse
ferme et sans complaisance" à des "faits inacceptables qui exaspèrent les Français", citant les violences "commises dans les quartiers des Grésilles et de Chenôve à Dijon, l'attaque ignoble contre un chauffeur de bus à Bayonne, les guet-apens tendus aux représentants des forces de l'ordre et à nos pompiers dans certains quartiers, les trafics en bas des cages d'escaliers, la banalisation de la délinquance du quotidien".

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité société violence faits divers politique