• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

L'affaire Agnès Le Roux / Maurice Agnelet sera portée au cinéma par André Téchiné avec Catherine Deneuve et Guillaume Canet

Catherine Deneuve, interprète habituelle de Techiné, incarnera Renée Le Roux, la mère. / © france 3 côte d'azur
Catherine Deneuve, interprète habituelle de Techiné, incarnera Renée Le Roux, la mère. / © france 3 côte d'azur

Selon notre confrère Dominique Verdeilhan, chroniqueur judiciaire à France Télévisions, l'affaire Agnès Le Roux sera portée au cinéma par le réalisateur André Téchiné. Guillaume Canet sera Jean-Maurice Agnelet.

Par Dominique Verdeilhan et Anne Le Hars.

Ce n'est évidemment pas le premier faits divers qui sera porté au cinéma. De l'affaire du Courrier de Lyon à l'affaire du faux docteur Jean-Claude Romand en passant par Dreyfus ou le jardinier Omar Raddad.

Le cinéma français aime bien transposer sur grand écran les dossiers qui ont fait les grandes heures de la chronique judiciaire.

Lundi matin, alors qu'allait s'ouvrir devant la cour d'assises de Paris le procès en révision de Marc Machin, le réalisateur André Techiné a pris place au fond de la salle d'audience. Pour un repérage. Ce n'est pas l'affaire actuellement jugée qui intéresse le cinéaste de "Hôtel des Amériques" mais l'ambiance d'un procès criminel.
Le réalisateur a décidé de porter à l'écran l'affaire de la disparition d'Agnès Le Roux dans le milieu des années 70 et qui a valu à son ex amant, Jean-Maurice Agnelet d'être condamné en appel à Aix à 20 ans de réclusion criminelle.

André Techiné, lors de son court passage au palais de justice de Paris était accompagné de Jean-Charles Le Roux, le frère de la victime.

Catherine Deneuve, interprète habituelle de Techiné, incarnera Renée Le Roux


Catherine Deneuve, interprète habituelle de Techiné, incarnera Renée Le Roux, la mère, qui grâce à son acharnement, a vu la procédure aller jusqu'à son terme.

Le rôle de l'ex avocat niçois, qui a toujours clamé son innocence, sera interprété par Guillaume Canet.

Plutôt que de reconstituer l'affaire proprement dite, le réalisateur, qui a une prédilection pour les histoires intimistes, compte centrer son film sur la relation entre les deux protagonistes de l'affaire.

Le film ne devrait pas être sur nos écrans avant 2014.

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus