L'élu FN Philippe Vardon condamné à six mois de prison pour une rixe

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anne Le Hars
Photo prise lors de la campagne des municipales 2014 Philippe Vardon était tête de liste de Nissa Rebela.
Photo prise lors de la campagne des municipales 2014 Philippe Vardon était tête de liste de Nissa Rebela. © Maxppp

Le conseiller régional de Paca Philippe Vardon (Front national) a été condamné à six mois de prison ferme pour une rixe à Fréjus en 2014, un soir d'élections, avec trois jeunes maghrébins, condamnés à la même peine que lui.

"Les quatre protagonistes de cette rixe sur la voie publique qui a eu lieu à Fréjus le 30 mars 2014 ont tous été condamnés à six mois de prison ferme", a précisé le procureur adjoint de Draguignan Pierre Arpaia. "L'arbitrage sur les dommages et intérêts est aussi à l'identique, le tribunal a condamné aux mêmes peines", a-t-il dit.

Reportage ce mardi :
durée de la vidéo: 01 min 36
L'élu FN Philippe Vardon condamné à six mois de prison pour une rixe
La bagarre avait eu lieu le soir de l'élection du sénateur-maire FN David Rachline à la mairie de Fréjus.

M. Vardon, 36 ans, ex-chef de file de la mouvance radicale des identitaires à Nice, a annoncé son intention de faire appel sur son compte
Twitter: "J'avoue être sonné par ce jugement aberrant qui fait écho à l'injustice vécue par tant de victimes. Je fais bien entendu appel!".

Ses trois adversaires, nés en Corse, en Tunisie et à Fréjus, sont âgés respectivement de 28, 32 et 30 ans. "Ce soir-là, le contexte était à
l'excitation, M. Vardon d'un côté et ses trois adversaires se sont affrontés sur la voie publique dans un système de provocations partagées",
a précisé M. Arpaia. 

- Avec AFP -

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.