“L'erreur” du Rassemblement Bleu marine qui ne veut pas de Philippe Vardon

Marine Le Pen et Gilbert Collard sont à la tête du Rassemblement bleu marine / © BERTRAND LANGLOIS / AFP
Marine Le Pen et Gilbert Collard sont à la tête du Rassemblement bleu marine / © BERTRAND LANGLOIS / AFP

Le communiqué de Gilbert Collard, député et secrétaire général du RBM est lapidaire: "C'est par erreur que Philippe Vardon a reçu une carte du Rassemblement Bleu Marine". Le leader identitaire niçois avait pourtant, en début après-midi, présenté sa carte d'adhésion.

Par Olivier Le Creurer

"C'est en raison d'un afflux massif de nouveaux adhérents au RBM que cette inscription est passée au travers du contrôle a priori, " affirme Gilbert Collard Et il poursuit: "L’envoi par les services administratifs de l’association de la carte de membre du RBM à monsieur Vardon est par conséquent une erreur. Un remboursement lui sera proposé dans les plus brefs délais."

D'après le blog "Droite(s) extrème(s)" du journal Le Monde, ce matin, le Front national était réuni en commission d'investiture. Et le cas Vardon a été débattu. Marine Le Pen n'était pas apparemment au courant de son arrivée dans les rangs du RBM. Et selon Le Monde, elle "n'a pas été contente". 
Et si la carte est renvoyée à Philippe Vardon, c'est que "Marine Le Pen ne souhaite pas qu'il soit adhérent", précise l'avocat marseillais.

Sur son site, Philippe Vardon explique qu'il a adhéré voici un mois au Rassemblement bleu marine, dégagé qu'il était de ses responsabilités au sein des instances du Bloc identitaire. "Des divergences, et même des différences, existent. Elles sont suffisamment connues pour en refaire ici l’inventaire. Mais ces divergences, au sein du camp antimondialiste, sont bien moins importantes que celles existant au PS entre Montebourg et Ayrault ou à l’UMP entre NKM et Lionnel Luca !" Un communiqué écrit avant la mise au point de Gilbert Collard.


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus