La joueuse de Nice, Alizé Cornet qualifiée pour les quarts de l'Open d'Australie

Publié le
Écrit par Anne Le Hars

Originaire de Nice, Alizé Cornet, 61e mondiale, s'est qualifiée ce lundi 24 janvier par une chaleur accablante pour les quarts de finale de l'Open d'Australie, un stade qu'elle atteint pour la 1ere fois.

6-4, 3-6, 6-4, c'est la score d'Alizé Cornet face à la Roumaine Simona Halep (15e mondiale).
"Après 30 minutes de match, on était toutes les deux déjà cuites mais on a continué à se battre toutes les deux", a souligné Alizé Cornet.

La Française, qui participe à son 60e Majeur sans en avoir manqué un seul depuis l'Open d'Australie 2007 et à son 63e au total, affrontera l'Américaine Danielle Collins (30e) mercredi pour une place en demi-finales.


"C'est un rêve qui devient réalité", a-t-elle estimé, avant d'ajouter, elle qui avait échoué cinq fois en 8es de finale de Grand Chelem: "Il n'est jamais trop tard !"


Les deux joueuses ont beaucoup souffert de la chaleur accablante de ce début d'après-midi, en plein été australien. La température de l'air était de 33°C mais elle était nettement supérieure sur le court, dans le four de la Rod Laver Arena.

Au point que le niveau d'alerte de l'organisation était de 3,5 quand, à 5, les matchs sont suspendus.

J'ai arrêté de réfléchir après 30 minutes de jeu. Je n'y voyais plus clair, mes mains tremblaient, mais j'ai vu qu'elle (Halep) n'allait pas mieux,

a raconté la Niçoise.

Au fur et à mesure que le match avançait, chaque point devenait une séance de
torture plus ou moins longue, selon le temps que mettait l'une ou l'autre à craquer.

Il a fallu 2H33 pour conclure. Alizé Cornet avait déjà crée l'exploit au tour précèdent en battant Garbine Muguruza, le jeudi 20 janvier.

La Française participe à son 60e tournoi du Grand Chelem consécutif.

Avec AFP