Le masque reste obligatoire dans les Alpes-Maritimes jusqu'au 2 novembre

Le préfet des Alpes-Maritimes a prolongé ce lundi l'arrêté imposant le port du masque en extérieur en présence d'un nombre important de personnes.

L'arrêté de la préfecture précise que toute personne de onze ans et plus dans l’ensemble des communes des Alpes-Maritimes doit porter le masque dans les espaces publics suivants jusqu'au mardi 2 novembre :

A l'article 2, il est écrit que le port du maque n'est pas obligatoire dans les espaces naturels, les espaces verts urbains, les bords de plan d'eau ainsi que sur les plages.

"Une situation d'alerte"

Pour justifier cette prolongation, le préfet évoque le taux d'incidence des Alpes-Maritimes qui est ce lundi de 62. Ce chiffre de 62 correspond au nombre de cas cumulés sur 7 jours rapporté à 100 000 habitants dans le département.

Il signale aussi que le taux de positivité est de 0,9 %, c'est-à-dire le nombre de personnes positives sur la totalité des tests. Le port du masque étant "de nature à limiter le risque de circulation du virus dans l'espace public", son caractère obligatoire a été prolongé.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société