Le niveau "alerte attentat" du plan Vigipirate levé dans les Alpes-maritimes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anne Le Hars
Les patrouilles devant les lieux de culte ou écoles vont continuer.
Les patrouilles devant les lieux de culte ou écoles vont continuer. © FRANCK FIFE / AFP

Conformément à ce qui était prévu; les Alpes-Maritimes repassent au niveau Vigipirate “vigilance renforcée”. Le niveau "alerte attentat" du plan Vigipirate avait été mis en place simultanément en Île-de-France et dans les Alpes-Maritimes après les attentats de Paris en janvier.

La levée de cette alerte va se faire progressivement. Les moyens utiles, notamment militaires (dispositif “Sentinelle”) sont maintenus dans le département et le dispositif est adopté en lien étroit avec les maires et les responsables confessionnels. Les effectifs sont en cours de redéploiement.

Le département, comme le reste du territoire français, est désormais placé en "plan Vigipirate renforcé". Continueront donc à être surveillés les :

- les lieux de culte, écoles confessionnelles, établissements culturels et symboliques sensibles des diverses confessions religieuses ;
- aux bâtiments institutionnels, symboliques ou à forte fréquentation ;
- aux zones publiques des transports (aéroports, gares ferroviaires et routières).

Le 1er changement visible sera le retrait des affichettes "Vigipirade" devant les lieux publics comme les écoles.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.