Le président de l'OGC Nice suspendu plusieurs matches par la Ligue de football professionnel

Le président de Nice, Jean-Pierre Rivère, a été suspendu pour plusieurs matches de "banc de touche, de vestiaire d'arbitres et de toutes fonctions officielles" par la commission de discipline de la LFP ce mercredi 28 février.

Deux matches ferme. La sanction est tombée ce mercredi 28 février dans la soirée. Le président de Nice, dans les Alpes-Maritimes, Jean-Pierre Rivère, a été suspendu "de banc de touche, de vestiaire d'arbitres et de toutes fonctions officielles" après s'être plaint de l'arbitrage un soir de défaite à Lyon en Ligue 1, a annoncé mercredi soir la commission de discipline de la Ligue de football professionnel.

La faute à l'arbitre ?

À l'issue de cette défaite 1-0 le 16 février lors de la 22e journée de Ligue 1, Jean-Pierre Rivère s'était plaint, au micro du diffuseur de la rencontre, de l'arbitrage de Clément Turpin, estimant qu'un penalty aurait dû être accordé à son équipe.

Des propos de la même teneur également tenus au micro de France Bleu Azur.

"Quand on voit la dernière faute de Tagliafico sur Lotomba et que l'arbitre siffle dans le sens inverse... La VAR ne peut pas l'alerter ?", avait pesté le dirigeant niçois, avant de poursuivre : "Je considère que nous avons été mal arbitrés."

"M. Turpin est peut-être intouchable et on ne peut pas discuter ses décisions. Quand je veux lui parler et il me répond 'vous ne me touchez pas et ne me montrez pas du doigt', il doit redescendre", avait-il enchaîné.

Carton rouge pour Dante

La sortie du capitaine emblématique des Aiglons, sur carton rouge, lors du derby azuréen, avait aussi irrité le président de l'OGC Nice lors d'une précédente rencontre.

"M. Turpin nous sort Dante la dernière fois contre Monaco (il officiait à la vidéo, NDLR) (...) Ce soir, quand j'apprends que nous avons M. Turpin, j'étais un peu inquiet", avait-il encore lâché. 
Contacté mercredi soir, le club n'a fait aucun commentaire.

La sanction prendra effet mardi prochain, soit le 5 mars. Jean-Pierre Rivère sera suspendu pour la réception de Montpellier en championnat, le 8 mars, et pour le déplacement à Paris en quart de finale de Coupe de France le 13.

L'OGC Nice est actuellement 4e de Ligue 1, après 23 matches joués en championnat.