Le prix du péage de Nice n'augmentera pas cette année, Eric Ciotti dit en avoir obtenu l'engagement auprès de Vinci

Publié le Mis à jour le
Écrit par Nathalie Layani .

Une petite victoire politique pour le député LR, une bonne nouvelle pour les automobilistes et les motards : le 1er février prochain, le tarif n'augmentera pas à la barrière de péage de Saint-Isidore. La société Vinci s'y engage.

1,50 euros, et pas un centime de plus. Eric Ciotti dit avoir avoir obtenu l'engagement que le péage de Saint-Isidore ne subirait pas de hausse de tarif au 1er février prochain, date de révision annuelle des tarifs par la société Vinci Autoroutes. 

Dans un courrier daté du 10 janvier dernier, il avait en effet alerté le président de la société concessionnaire : 

En 2023 et plus que jamais, le pouvoir d'achat des Français est mise à rude épreuve avec la hausse des produits et des services.

Eric Ciotti, député Les Républicains

Le député évoquait la hausse des prix du carburant et de l'énergie, mais rajoutait : 

A Nice, une injustice supplémentaire pèse sur le pouvoir d'achat (...) Les usagers de la voie de contournement de la cinquième ville de France doivent s'acquitter d'un péage auprès de la filiale de Vinci Autoroutes pour se rendre d'un quartier à l'autre.

Eric Ciotti, député Les Républicains

Une exception, en comparaison aux grandes villes françaises comme Paris, Marseille, Lyon, Lille, Toulouse ou Strasbourg. 

8 jours plus tard, réponse de Pierre Coppey, président de Vinci Autoroutes : 

Je prends l'engagement que les tarifs des barrières de péage de Nice Saint-Isidore pour les voitures particulières et les deux-roues n'augmenteront pas au 1er février 2023.

Pierre Coppey, président de Vinci Autoroutes

Mais pour le député Les Républicains, le combat ne s'arrête pas là : Eric Ciotti continue de réclamer la gratuité de la voie de contournement de Nice. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité