Ligue 1 : les joueurs de l'AS Monaco sanctionnés par leur coach après la déroute contre Montpellier

Publié le Mis à jour le

Joueurs et membres du staff technique de Monaco ont pris part lundi à une réunion de crise convoquée au lendemain de l'humiliation infligée par Montpellier (4-0) lors de la 33e journée de Ligue 1. Les joueurs ont été sanctionnés par leur coach.

Les Monégasques ne vivent pas un printemps synonyme de renouveau. Lors de la 33e et dernière journée, les Monégasques se sont lourdement inclinés 4 buts à rien, à domicile, ce dimanche 30 avril.

Un bis repetita de la journée précédente, contre Lens, qui avait laissé un goût amer aux supporters monégasques. Certains évoquant même "l'un des pires matches de l'AS Monaco."

Ce sont 7 buts qui ont été encaissés par la défense monégasque lors des deux derniers matches, contre les Sang et Or, puis contre Montpellier. Aucun but n'a été marqué par l'attaque de la principauté alors qu'elle compte dans ses rangs Wissam Ben Yedder, le joueur le mieux payé de la région en Ligue 1, 7e au classement des buteurs.

Monaco à côté de l'Europe ?

L'horizon de la Ligue des champions s'éloigne peu à peu, et une réunion a été convoquée par le directeur sportif du club, Paul Mitchell, à La Turbie ce lundi, au centre d'entraînement des Monégasques. Monaco reste quatrième de la L1 mais, avec 61 points, voit ses concurrents dans la course pour le podium, Marseille (2e, 70 pts) et Lens (3e, 66 pts et un match en retard) s'éloigner.

Derrière, Lille, qui se déplacera dans deux semaines en principauté pour le compte de la 35e journée, se rapproche et n'est plus qu'à deux longueurs. Rennes, 6e, compte 56 points.

Face au risque réel de ne pas être européen en fin de saison, la direction monégasque a décidé de tirer le signal d'alarme et de réunir les joueurs, le staff sportif et le staff médical, selon différentes sources concordantes. Elles assurent que Paul Mitchell a exigé des joueurs de ne "pas lâcher" dans le sprint final alors qu'il ne reste que cinq matches à jouer. Et surtout de ne "pas dilapider le bénéfice du travail réalisé depuis le début" de la saison.

Les joueurs de l'ASM punis par leur coach

De son côté, et comme il l'avait dit la veille en conférence de presse d'après-match, l'entraîneur Philippe Clement a demandé à chacun de se regarder dans un miroir et de réagir.

Le jour de repos hebdomadaire qui était prévu initialement ce mardi 2 mai a été supprimé, précisent ces sources. Les joueurs monégasques seront donc soumis à 7 jours d'entraînement sans coupure jusqu'à dimanche, où Monaco se rendra à Angers, dernier et officiellement relégué en Ligue 2, pour le compte de la 34e journée. 

Une fin de saison dantesque

Les 4 matches avant la fin de l'exercice 2022/2023 vont apporter leur lot de complexité pour les joueurs monégasques. L'ASM recevra Lille le 14 mai - qui les suit à deux points, puis va à Lyon le 19, et Rennes le 27. Des concurrents directs pour de potentiels matches européens à la rentrée.

La saison se terminera par un match contre le récent et brillant vainqueur de la Coupe de France, Toulouse.

Les joueurs de Philippe Montanier, promus cette année, ont éteint le FC Nantes en quelques minutes à peine lors de la finale au Stade de France ce samedi 29 avril. Avec 4 buts marqués en une seule mi-temps, les Toulousains ont ramené facilement la coupe à la maison (score final 5-1). Reste à savoir si les Monégasques entendront la petite musique européenne l'an prochain. Ces 5 derniers matches seront capitaux.

-Avec AFP

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité