Loi immigration. "Une étape importante dans notre combat pour retrouver notre souveraineté", la réaction des élus Républicains de Côte d'Azur

Ils ont tous voté pour. Sans surprise, les députés des Alpes-Maritimes, adhérents au parti des Républicains ou du Rassemblement national ont tous agi en faveur du texte sur l'immigration.

Après 18 mois de revirements et de rebondissements autour du projet de loi ultra-sensible sur l'immigration, l'Assemblée nationale, après le Sénat, l'a voté mardi soir avec 349 voix pour et 186 voix contre, sur 573 votants, Les Républicains et le RN joignant leurs voix à celle de la majorité. 

Dans les Alpes-Maritimes et le Var, le vote a fait l'unanimité.

"Une étape importante dans notre combat" pour les LR

Pour le patron du parti LR, l'Azuréen Eric Ciotti, il s'agit "d'une victoire historique pour la droite". Il a appelé la majorité "en crise", à "tenir compte" du fait que les Républicains avaient permis "sur le fond et la forme l'adoption de ce texte". 

Michèle Tabarot, députée LR des Alpes-Maritimes, se dit "heureuse de ce qui est une vraie victoire pour les Républicains". "

"La semaine dernière, nous sommes parvenus à faire barrage à un texte qui était inspiré par la gauche et qui créait un véritable appel d’air à l’immigration illégale, déclare-t-elle ce mercredi à France 3 Côte d'Azur.

Par notre conviction et par notre détermination, nous avons sensiblement durci ce texte avec les propositions que nous portons depuis des années et qui répondent aux attentes des Français.

Michèle Tabarot, députée LR

Selon elle, "cette loi n’est pas parfaite mais nous la voyons comme une étape importante dans notre combat pour retrouver notre souveraineté."

Christelle d'Intorni, elle aussi députée LR, est satisfaite du vote de cette loi qui vise à "mettre fin à une politique migratoire laxiste". 

Quant à la remarque de Marine Le Pen qui a parlé de "victoire idéologique" pour le RN suite à ce vote, Michèle Tabarot voit cela comme de "l'opportunisme politique" et assure que cette loi " est bien le résultat du travail des parlementaires les Républicains qui ont imposé les idées qu’ils défendent depuis toujours". Christelle d'Intorni acquiesce : "Cette loi, c'est le fruit de notre travail à nous, Les Républicains, sénateurs et députés".

Eric Pauget, député LR des Alpes-Maritimes, confirme : "ils ont voté notre texte, ils ont été des suiveurs dans cette loi". Lui aussi estime que cette loi est un grand pas vers la volonté de la droite républicaine sur la question migratoire. Toutefois, il regrette que cette loi ne représente pas "le grand soir de la politique migratoire dans notre pays".

Il souhaiterait que les traités internationaux, "notamment ceux avec la Tunisie, l'Algérie et le Maroc", soient "redébattus et retravaillés" car "la loi reste limitée à cause de ces traités, tant qu'il n'y a pas de texte constitutionnel".

Ce mercredi soir, le chef de l'État reviendra lors d'une interview sur France 5 à 19h sur les "moment clés de 2023" et "abordera les perspectives de 2024". La démission plus tôt dans la journée du ministre de la santé sera sûrement au cœur des questions.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité