Cet article date de plus de 3 ans

Les maires face au terrorisme, thème d'une conférence à Nice

Le ministre de l'intérieur Gérard Collomb est attendu ce vendredi à Nice, à l'occasion d'une réunion qui réunit les maires confrontés à la menace terroriste.
Le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, est attendu à Nice à la mi-journée.
Le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, est attendu à Nice à la mi-journée. © MAX PPP
Pendant trois jours, le terrorisme est à l'ordre du jour à Nice, ville touchée par un attentat sur le promenade des Anglais le 14 juillet 2016 qui a fait 86 victimes et des centaines de blessés.
Christian Estrosi, président du Réseau des Villes Euromed,  a décidé l'organisation d'une conférence des villes européennes et méditerranéennes en faveur de la prévention de la radicalisation et de la sécurisation des espaces publics en Europe et en Méditerranée.


Ce jeudi soir, un débat citoyen sur le thème "Europe : plus forts ensemble contre le terrorisme " a été organisé au Centre Universitaire Méditerranéen et le public a pu échanger avec le maire de Nice et président de la Métropole Christian Estrosi, Julian King, commissaire européen chargé de l’Union de la Sécurité sur les défis face à cette menace permanente.


Quelles solutions face à ce défi


Aujourd'hui, Gérard Collomb, ministre d'Etat et ministre de l'Interieur, est attendu à Nice pour une réunion de travail sur la sécurisation des espaces publics.
Il avait en effet affirmé que 12 attentats avaient été déjoués depuis le début de l'année en France.




Alors que l'état d'urgence prendra fin en novembre prochain, son projet de loi antiterroriste est à à l'ordre du jour à l'Assemblée nationale.



Gérard Collomb sur le projet de loi antiterroriste

Un vote, et un engagement


A l’issue de cette réunion, les Maires de grandes villes méditerranéennes et européennes signeront la Déclaration de Nice. Il s'agit d'un engagement officiel en faveur de la prévention de l’extrémisme violent et la sécurisation des villes en Europe et en Méditerranée, parce que l'union fait la force.


Pour Christian Estrosi, 

 Tendre vers une harmonisation européenne de nos législations nationales qui nous permette de renforcer la sécurisation du quotidien, repenser nos espaces publics et débloquer un fond européen pour soutenir financièrement les villes qui souhaitent sécuriser leur espace public ; c’est tout le sens de la Déclaration de Nice que nous proposerons au vote. 
 




Ne manquez pas  "Dimanche en politique" ce dimanche sur France 3 Côte d'Azur :




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
terrorisme faits divers attentat