Manifestion du front de gauche pour la défense du droit au logement pour tous

© D.Beaumont
© D.Beaumont

Ils étaient près de 80 rassemblés ce matin à Nice, à l'appel du Front de Gauche. Une manifestation pour dénoncer la situation dans les Alpes Maritimes et défendre le droit au logement. Une femme qui se retrouve aujourd'hui sans toit a accepté de témoigner. 

Par Lise Riger

 Au moment où la ministre Cécile Duflot planche sur son projet de loi, le Front de Gauche a donc appelé à la mobilisation ce matin. Loyers jugés trop élevés, communes trop nombreuses à ne pas respecter leur obligation en matière de logement social, les manifestants ont également plaidé pour la réquisition de logements vides et pour que le moratoire sur les expulsions locatives soit prolongé, alors que la fin de la trêve hivernale a déjà été repoussée du 15 mars à la fin du mois. 

Dans le cortège, une femme de 40 ans. Une mère de 2 enfants qui travaille. Elle dispose même d'un Contrat à Durée Indéterminée. Mais depuis cet automne ses revenus ne lui permettent plus d'assumer son loyer. Elle a réussi à trouver un toit pour ses enfants mais se retrouve, elle, sans logis. Elle a nous livre son témoignage.

Reportage : C.Pain, D.Beaumont, B.Prou

Sur le même sujet

Les + Lus