• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Marc Concas démissionne du parti socialiste

Marc Concas, conseiller général / © O. Orsini
Marc Concas, conseiller général / © O. Orsini

Marc Concas vient d'envoyer sa lettre de démission au premier secrétaire du parti socialiste Harlem Désir. Il estime que Patrick Allemand, tête de liste aux municipales à Nice n'est pas l'homme de la situation. "Je suis libre". Sera-t-il candidat sur une autre liste ? Mystère pour l'instant.

Par Olivier Le Creurer avec Jean-Bernard Vitiello

Marc Concas, conseiller général n'a toujours pas digéré que le Parti socialiste n'organise pas de primaires à Nice. Il réfléchit au rôle qu'il va tenir lors des prochaines semaines. On l'annonçait sur la liste d'Olivier Bettati, ancien adjoint de Christian Estrosi. Rien n'est fait. Tête de liste sur une autre liste de gauche ? Peut-être. Une chose est sûre, Marc Concas refuse le bipartisme. Il ne veut pas d'un combat PS - UMP. 

"Le représentant de la gauche silencieuse"

Marc Concas se présente comme" le réprésentant de la gauche silencieuse". Il tire à boulets rouges sur Patrick Allemand, tête de liste PS pour l'élection municipale. Il le juge comme

Patrick Allemand "le plus faible du département, incapable de gagner quoi que ce soit à Nice ou dans le département"






Frédérique Grégoire Concas démissionne également du PS. Marc Concas admet être prêt à discuter discussion avec Olivier Bettati et Benoît Kandel.

Notre reportage:
Concas démissionne du PS
Reportage: JB Vitiello, O. Orsini, F. Velten et D. Roux

Intervenants:
  • Marc Concas Conseiller général 06 - Démissionnaire  du Parti Socialiste
  • Patrick Allemand Premier Secretaire PS 06 - Candidat  élection municipale Nice 2014

23 février 2013 : Marc Concas demande des primaires au PS:
Primaires PS

La réaction de Patrick Allemand (PS) : "Cela m'est indifférent"

"Parce que nous avons été proches, je suis triste pour Marc Concas qui vient de démissionner du PS. C'est la continuation d'une dérive individuelle, de la dérive d'un égo entamée voici deux ans simplement parce qu'il n'a pas supporté d'être battu à une investiture par ses propres militants."

"Politiquement, ce départ vers d'autres cieux politiques m'est indifférent. Le PS est rassemblé, le rassemblement de la Gauche est acté, et la meilleure des réponses sera celle de notre 1er meeting commun, dimanche à Acropolis."

A lire aussi

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus