Nice : le congrès des victimes du terrorisme ouvre ce jeudi sans l'association Promenade des Anges-14 juillet 2016

Ce 14 juillet 2019 à Nice, les personnes présentes ont placé une rose blanche devant le mémorial des victimes de l'attentat de Nice, installé dans les jardins de la Villa Masséna, sur la Promenade des Anglais. / © Roland Macri/BELPRESS/MAXPPP
Ce 14 juillet 2019 à Nice, les personnes présentes ont placé une rose blanche devant le mémorial des victimes de l'attentat de Nice, installé dans les jardins de la Villa Masséna, sur la Promenade des Anglais. / © Roland Macri/BELPRESS/MAXPPP

La 8e édition du congrès international des victimes du terrorisme aura lieu pendant trois jours à Nice. L'association Promenade des Anges-14 juillet 2016 considère que la place des victimes n'est pas suffisante et rappelle qu'elle n'est pas partenaire de ce congrès.

Par Catherine Lioult

Les mots du communiqué de l'association Promenade des Anges-14 juillet 2016 sont on ne peut plus clairs.
Le congrès international des victimes du terrorisme, organisé à nice les 21, 22 et 23 novembre,  réunit de nombreux experts et 700 victimes d'attentats commis dans 35 pays. L' association niçoise tient à rappeler qu'elle n'est pas partenaire de l'événement. 
 


Elle fut un temps favorable à ce rendez-vous, qui devait rassembler victimes et experts du monde entier.

Ce CIVT s’annonce comme un congrès de spécialistes, rassemblant autorités françaises et internationales aux côtés d’intervenants en matière de terrorisme, disposant tous de temps de parole largement supérieurs à ceux des victimes. Nous regrettons ce fort décalage avec l’intitulé du congrès : faire entendre la voix des victimes.
 

 Le communiqué de Promenade des Anges-14 juillet 2016, publié sur la page Facebook de l'association.

Cette association s'est constituée après l'attentat de la Promenade des Anglais qui, ce 14 juillet 2016, soir de feu d'artifices, endeuille la Côte d'Azur. L'attentat terroriste est commis avec un camion fonçant dans la foule. Au total, 86 personnes perdent la vie, plus de 400 seront blessés.
 
C'est avec ce camion que le terroriste a roulé sur la foule. / © FTV
C'est avec ce camion que le terroriste a roulé sur la foule. / © FTV

L'association niçoise, dans le communiqué, indique bien que le congrès n'est pas uniquement centré sur Nice, mais que la place des victimes n'est pas moins légitime. Elle rappelle qu'elle est la seule association à s’être portée partie civile dans l’instruction de Nice relative au dispositif de sécurité, le volet antiterroriste étant instruit à Paris.
Sa démarche, dit-elle, s’inscrit en " toute indépendance d’éventuels enjeux politiques ".

Notre mission est de rapporter les difficultés dont nous font part les victimes de l’attentat de Nice (reconnaissance du statut de victime et des préjudices subis, parcours de soins et d’indemnisation, retour à l’emploi…) Nous ne pouvons pas honnêtement circonscrire nos propos à la " parole positive " qu’il nous a été demandé de porter devant l’auditoire international du CIVT.

C'est donc en tant qu’auditeurs vigilants que les représentants de Promenade des Anges comptent participer à ce congrès, souhaitant " des échanges constructifs avec d’autres associations de victimes du monde entier".
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus