Nice : les démineurs prêts à passer à l'action pour désarmer une bombe de la Seconde Guerre mondiale

A Nice​, une bombe de 250 kilos immergée découverte à 50 mètres de la plage, Promenade des Anglais​. / © FT France 3 Côte d'Azur
A Nice​, une bombe de 250 kilos immergée découverte à 50 mètres de la plage, Promenade des Anglais​. / © FT France 3 Côte d'Azur

La bombe découverte jeudi 4 mai non loin du rivage de la promenade des Anglais sera désarmée ce mercredi 10 mai au matin. Cette opération délicate impliquera la prise de mesures exceptionnelles pour protéger les populations alentour.

Par Laurence Collet

Elle pèse 250 kg et amènera ce mercredi 10 mai son poids de contraintes. La bombe datant de la dernière guerre découverte par un plongeur la semaine dernière, va être neutralisée par les plongeurs démineurs de la Marine nationale.
Placés sous l’autorité du préfet maritime, ils ont examiné cet engin explosif de type ANM64 et déterminé qu'il faudra le déplacer de 1,4 milles nautiques, soit 2,6 km, avant qu'il ne soit détruit.

L'opération débutera à 6h30 et durera plusieurs heures.

Pendant ce délai, la circulation des véhicules et des piétons sera interdite dans un rayon de 300 mètres de part et d’autre de la munition. Aucun véhicule ni piéton ne pourra circuler de la place Guynemer jusqu’à l’avenue des Phocéens. Une déviation sera mise en place.

Les activités nautiques seront interdites dans un périmètre de 2000 mètres, y compris la simple baignade.
La navigation est, quant à elle, interdite dans un périmètre de 680 mètres autour de la munition ainsi que du point de neutralisation.


Restaurants évacués


Les restaurants situés sur le front de mer à proximité de la position de la munition seront évacués. Dans un périmètre de 300 mètres autour de la munition, les riverains devront rester à l’intérieur des immeubles, fermer les volets et ouvrir les fenêtres. Les baies vitrées doivent rester ouvertes pour éviter les bris de verre en cas de déflagration.

Reportage de Nathalie Layani, Yannick Fournigault, Pascale Pauron
Intervenants : Jean-Marc Giaume, Conseiller municipal délégué à l'histoire et à l'archéologie - Stéphane Morabito, Responsable cellule archéologie sous-marine métropole Nice Côte d'Azur
La bombe retrouvée à Nice désarmée ce mercredi 10 mai

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus