Cet article date de plus de 3 ans

Nice : Forum Réfugiés atteint les limites de sa capacité d'accueil, selon son directeur général

L'association est en charge du premier accueil des demandeurs d'asile. Mais face à l'afflux de migrants cette dernière semaine, elle a du mal à faire face aux demandes.

Arrivés à Nice ce matin en provenance de Breil-sur-Roya, ces migrants comptent faire une demande d'asile.
Arrivés à Nice ce matin en provenance de Breil-sur-Roya, ces migrants comptent faire une demande d'asile. © France 3 Côte d'Azur
Ils sont essentiellement Soudanais. Ils ont traversé la Méditerranée, et arrivent en France via l'Italie.
Ce matin encore, 60 d'entre eux se sont présentés à Forum Réfugiés qui accueille en tout premier lieu les demandeurs d'asile. Une fois enregistrés, les demandeurs obtiennent une convocation en préfecture, mais l'association se dit aujourd'hui débordée par l'afflux exceptionnel de personnes, dixit Jean-François Ploquin, directeur général.


Un retard avec des effets en cascade

81 personnes enregistrées la semaine dernière, plus de 60 qui arrivent ce lundi, et voilà un retard qui s'accumule.
"On est clairement à la limite de nos possibilités. Normalement, on reçoit les gens sans délai, mais s'il y en a une soixantaine devant la porte, on en prend dix et on dit aux autres de revenir, ce qui pose une autre question, celle de l'hébergement" explique  Jean-François Ploquin.
Forum Réfugiés recevaient en 2016 environ 70 personnes par mois, essentiellement des Tchétchènes et des Ukrainiens notamment, mais ce chiffre a été multiplié par trois depuis avril.

L'association Roya Citoyenne veut plus de personnel en préfecture


"On demande au préfet de réquisitionner du personnel d'astreinte pour enregistrer les demandes, ou de trouver une solution pour héberger et nourrir ces personnes", a appelé l'ex-militant PS David Nakache, sympathisant de Roya Citoyenne.

A 15h30, on apprend que le personnel a bien été réquisitionné pour traiter les demandes.

"Le préfet ne peut pas éternellement se défausser sur les citoyens et les associations. On a un président de la République qui pendant sa campagne a dit qu'il fallait accueillir dignement les réfugiés. Il doit passer des promesses aux actes", a-t-il déclaré.
Avec l'AFP.




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants société immigration