• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Nice : les inscriptions antisémites gravées sur le trottoir devant l'ancien lycée de Simone Veil ont été effacées

La ville a fait poncer le trottoir davanlt le lycée Calmette. / © Compte twitter Fouzia Ayoub
La ville a fait poncer le trottoir davanlt le lycée Calmette. / © Compte twitter Fouzia Ayoub

Alors qu'à Paris, des portraits de Simone Veil ont été barrés d'une croix gammée,  une inscription identitique a été signalée à Nice devant le lycée Calmette où l'ancienne déportée d'Auschwitz fut élève. Les services de la ville ont procédé à son effacement.

Par Catherine Lioult

Les réactions sont unanymes pour condamner des tags antisémites à Paris, sur des portraits de la Niçoise Simone Veil, ancienne ministre, rescapée de la Shoah barrés de croix gammées et du mot Juden. Elle est décédée le 30 juin 2017 à l'âge de 89 ans.

Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes :
 

Patrick Allemand, conseiller municipal de Nice et conseiller métropolitain PS :
 

Christian Estrosi, maire de Nice et président de la Métropole :
 

Et à ce tweet du maire de Nice, Fouzia Ayoub, secrétaire générale du groupe "Un Autre Avenir pour Nice" à la Ville de Nice et à la métropole Nice Côte d'Azur a mis en avant des inscriptions gravées devant le lycée où Simone Veil fut élève avant d'être déportée. Une croix gammée nazie et antisémite insultante pour cette figure de la politique française.

 

La réponse a été immédiate avec le polissage du trottoir, de manière à effacer ces inscritions.

 


Quant aux tags sur le portrait de Simone Veil à Paris, les fils de la défunte ont fait savoir qu'ils ne porteraient pas plainte contrairement à la maire de Paris, Anne Hidalgo.
 
 

Les actes antisémites en hausse de 74% en France en 2018

Les actes antisémites ont bondi de 74% en France en 2018, selon le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner. 
 "L'antisémitisme se répand comme un poison comme un fiel. Il attaque, il pourrit les esprits, il assassine", a déclaré Christophe Castaner à Sainte-Geneviève-des-Bois où un arbre planté en mémoire d'Ilan Halimi, jeune Juif tué en 2006, a été vandalisé. Qualifiant cet acte "d'attaque contre l'espérance", il a affirmé que le gouvernement ne laisserait "rien passer".
Les actes antisémites sont passés de 311 en 2017 à 541 l'an passé, a précisé le ministère de l'Intérieur à l'AFP.
  
    

   
 

A lire aussi

Le centre de Buoux n'accueille plus de nouveaux animaux

Les + Lus

Les + Partagés