Nice : le marathon, le semi-marathon et l'Iron Man annulés

Christian Estrosi a annoncé ce vendredi 14 août qu'il annulait les événements sportifs de plus de 300 compétiteurs programmés avant la fin de l'année. Ainsi, le marathon Nice-Cannes, le semi-marathon et l'Iron Man n'auront pas lieu cette année.
En 2019, le championnat du monde Ironman de Nice avait réuni des milliers de participants
En 2019, le championnat du monde Ironman de Nice avait réuni des milliers de participants © Sébastien Botella/MAXPPP
Pas de course à pied cette année ! Le maire de Nice a annoncé ce vendredi 14 août dans l'après-midi qu'il annulait les événements qui réunissent plus de 300 sportifs de la fin de l'année 2020. Par conséquent, l'Iron Man, le semi-marathon et le marathon Nice-Cannes n'auront pas lieu.
 
Dans un communiqué, Christian Estrosi a expliqué sa décision avec plus de détails : "Cette décision, de mon entière responsabilité, n’a pas été facile à prendre. Je comprends la déception des milliers de sportifs qui, depuis des semaines, des mois, préparent à travers le monde ces grands événements. Je les comprends et leur donne rendez-vous à Nice l’année prochaine. En attendant, je ne lâcherai rien dans la protection de la population, leur santé reste et restera ma priorité."

L'Iron Man était prévu pour le 11 octobre, le semi-marathon le 25 octobre et le marathon Nice-Cannes le 29 novembre. Pour Yves Cordier, directeur de l'Iron Man en France, c'est une "grosse déception", même s'il comprend la décision : "Ils doivent garantir la sécurité de chacun." 
 

On avait encore espoir que ça se fasse car hier on était en réunion avec la préfecture. Tant que le Tour de France se faisait, on gardait espoir.

Yves Cordier, directeur de l'Iron Man



L'organisateur de l'événement estime le maire de Nice : "Christian Estrosi a su parfaitement gérer la crise donc on lui fait confiance". A présent, lui, doit gérer l'après, contacter les sportifs, les partenaires et s'organiser avec "tout l'argent qui a été engagé""On est un peu comme un sportif contraint à l'abandon", compare Yves Cordier. 

Le départ à Nice du Tour de France, prévu le 29 août prochain, est quant à lui maintenu. En effet, comme il n'y a que 176 coureurs pour le tour de France, l'événement national n'est pas concerné par la décision de Christian Estrosi.
  Les réactions sont nombreuses, Patrick Allemand conseiller d'opposition PS dénonce une incohérence avec le maintien du Tour de France. D'autres tentent de mobiliser sur les réseaux sociaux.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
course à pied sport covid-19 santé société événements sorties et loisirs tour de france cyclisme christian estrosi politique