• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Nice : nouvelle mobilisation du personnel des urgences

Le personnel se mobilise symboliquement les mardis matin pour demander plus de moyens face à l'afflux de malades pendant la période des vacances. / © H.FRANCE / FTV
Le personnel se mobilise symboliquement les mardis matin pour demander plus de moyens face à l'afflux de malades pendant la période des vacances. / © H.FRANCE / FTV

Le service des urgences de l'hôpital Pasteur 2 à Nice est une nouvelle fois mobilisé à l'appel de la CGT et de FO. Les manifestants réclament plus de moyens pour la prise en charge des patients, et plus de sécurité dans l'exercice de leurs fonctions.

 

Par Catherine Lioult

"Urgences en grève !" A l'entrée de ce service de l'hôpital Pasteur 2 du CHU de Nice, comme tous les mardis depuis le 16 juillet dernier, le ton est donné. Le personnel soignant est mobilisé à l'appel des syndicats CGT et FO. Et il en colère.
Chaque été, la ville de Nice enregistre un afflux de touristes et les arrivées aux urgences sont multipliées par trois. Du coup, les patients attendent souvent de longues heures, le ton monte et les agressions se multiplient.
 

Pour les agents de l'hôpital, les conditions de travail se dégradent. Pour eux, c'est le système de soin qui est malade, il faut des moyens supplémentaires et plus de sécurité pour garantir une prise en charge optimale des malades.
C'est ce qu'a expliqué Stéphane Gauberti, de la CGT, au micron d'Hélène France, journaliste à France 3 Côte d'Azur.
Stéphane Gauberti (06) revient sur les mardis des urgences en colère
Le représentant de la CGT du CHU de Nice revient sur les mardis des urgences en colère.

Des urgences à bout de souffle ? Pour les syndicat, c'est une évidence, pas pour la direction du CHU.
Concernant l'emploi, la direction affirme que "les derniers recrutements au service des urgences permettront de pourvoir 100% des postes vacants au 9 septembre". 
Elle rappelle que 19 personnes ont déjà été recrutées depuis le début d'année, ce qui en fait un des établissement les mieux dotés par rapport au nombre de patients traîtés.
Plus d'infos à venir.

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de l'aide-soignante agressée par un Polonais (06)

Les + Lus