Nice : le pianiste emblématique une nouvelle fois délogé par la police, la mairie réagit

Steve Villa-Massone joue du piano sur la place Masséna depuis de nombreuses années. / © Capture FB
Steve Villa-Massone joue du piano sur la place Masséna depuis de nombreuses années. / © Capture FB

Passants et habitués du centre-ville de Nice le connaissent bien. Steve Villa-Massone joue quotidiennement sur son piano rouge sur la place Masséna. Mais ce dimanche 12 novembre, le musicien a dénoncé sur Facebook une intervention des policiers ayant pour but de le déloger et de cesser son activité.

Par @annelehars

Steve Villa-Massone joue du piano sur la place Masséna depuis de nombreuses années. Mais depuis ce week-end, l'artiste s'est une nouvelle fois fait déloger par la police municipale.

Il dénonce la pratique qui selon lui est de l'ordre du harcèlement. Lors de l'intervention policière, il réagit et interpelle les policiers :"ça fait 17 ans que je vis cela, les musiciens de rue n'ont pas le droit de jouer. Ca ne finira jamais cette histoire !"


"Vous m'avez cassé le désir, au-moins cela vous l'avez gagné ! Le scandale, vous l'aurez !"


Dimanche 12 novembre place Massena à Nice :
Il n'en fallait pas plus en effet, pour que cette vidéo fasse scandale sur les réseaux sociaux et fasse réagir. 

Steve Villa-Massone a fait le conservatoire de Nice et se définit comme pianiste de rue. Sous la vidéo postée sur Facebook, partagé des centaines de fois et vue 256.000 fois, les internautes lui font preuve de leur soutien et s'insurgent contre "un scandale".

Quelques réactions :


 

Réaction de la mairie de Nice :

"La ville de Nice soutient les artistes de rue, qui participent à l’animation de la cité. Les artistes ont la possibilité de s’exprimer publiquement, de mettre en valeur leur production artistique, dans le respect de la tranquillité et de l’ordre publics.

Une réflexion est actuellement conduite par la municipalité qui souhaite trouver un dispositif satisfaisant à la fois pour les artistes, acteurs indispensables de l’animation de la 5e ville de France et pour la quiétude des riverains, qui subissent parfois des nuisances. L’établissement d’un arrêté général est à l’étude ce qui permettra de faire respecter, dans un cadre légal, les conditions dans lesquelles les artistes pourraient se produire, en toute sérénité.

Dans l’attente, les forces de l’ordre, lorsqu’elles sont sollicitées par des riverains pour causes de troubles de voisinage, agissent selon les procédures. C’était le cas dimanche 12 novembre. Suite à des appels de riverains se plaignant du bruit occasionné, et parce que des spectateurs de Steve Villa-Massone se tenaient sur les voies du tramway, la police municipale a été amenée à intervenir."

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Journée de mobilisation à Marseille

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne