Nice: premier concert ce jeudi de Lionel Bringuier en tant qu’artiste associé de l’Opéra

Ce jeudi 26 septembre, premier concert de Lionel Bringuier à Nice en tant qu’Artiste Associé de l’Opéra Nice Côte d’Azur / © JONATHAN NACKSTRAND / AFP
Ce jeudi 26 septembre, premier concert de Lionel Bringuier à Nice en tant qu’Artiste Associé de l’Opéra Nice Côte d’Azur / © JONATHAN NACKSTRAND / AFP

Le jeune chef prodige niçois Lionel Bringuier va présider comme "artiste associé" à trois séries de concerts à l'Opéra de Nice durant la saison 2019-20. Premier rendez-vous ce jeudi 26 septembre.

Par Laurent Verdi et ALH

"J'ai invité Lionel Bringuier à revenir travailler dans sa ville", s'était félicité Christian Estrosi en mai dernier, en saluant le parcours de cet ancien violoncelliste, soliste à 13 ans sur la scène de l'Opéra de Nice puis à la baguette à 15 ans pour diriger un concert lors des Victoires de la musique.

Lauréat en 2005 du prestigieux concours de Besançon, Lionel Bringuier est passé par le Philarmonique de Los Angeles et la Tonhalle de Zurich.
    
"Quand on a la chance d'avoir un fils de Nice qui rayonne à l'échelle internationale et qui souhaite s'engager, il faut la saisir", a ajouté
le maire LR.
  

Des programmes dans les valises


Lionel Bringuier, 32 ans, arrive avec trois programmes ficelés l'un avec son frère et deux avec des solistes de renommée mondiale: Hélène Grimaud au piano dans du Maurice Ravel fin septembre et Renaud Capuçon pour le concerto pour violon en ré majeur de Johannes Brahms en juin 2020.
    
La Symphonie n° 06 de Tchaïkovski interprétée par Lionel Bringuier avec le Frankfurt Radio Symphony Orchestra a dépassé les 550 000 vues sur YouTube :
 

Christian Estrosi a aussi annoncé l'ouverture de quatre concours de musiciens "pour consolider notre effectif et répondre à notre ambition", une politique de partenariats avec d'autres maisons lyriques "pour que notre opéra rayonne plus largement au niveau national et international" et le lancement "dans les tout prochains jours le recrutement d'un nouveau directeur général".
    
Le précédent directeur général, Eric Chevalier, n'a pas été renouvelé le 15 février dernier. "La ville a estimé que compte tenu du projet nouveau qui est le nôtre, il doit y avoir un nouveau profil", explique André Chauvet, élu municipal délégué à l'art lyrique.
 

"Nouveau profil"


"Vraisemblablement, en septembre, le jury se réunira pour arrêter un choix", a-t-il dit, précisant que l'appel à candidatures serait lancé en juin sur la base de missions qui vont être "modifiées".
    
Il a démenti que la moindre somme d'argent ait pu se volatiliser lors de l'organisation d'un concours de chef d'orchestre en septembre avec une association partenaire hongroise.

Une enquête administrative est menée "dont j'attends de savoir qui a fait circuler ces bruits", a déclaré M. Chauvet. Un article était paru dans Nice-Matin en avril sur ce dossier.

Depuis le début des années 1990 et la fin de l'ère Jacques Médecin, l'Opéra de Nice est géré en régie par la ville, avec des comptes séparés depuis 2012.


Les rendez-vous 


Premier rendez-vous est donné ce jeudi 26 septembre à 20 heures à l’Opéra Nice Côte d’Azur avec la pianiste Hélène Grimaud. En clin d'œil au centenaire des Studios de la Victorine, Lionel Bringuier proposera deux œuvres présentes dans le film iconique Fantasia dans une interprétation personnelle déjà acclamée par la critique : « L’apprenti sorcier » de Paul Dukas et « Le Sacre du Printemps » d'Igor Stravinsky. Pour couronner cette affiche, Hélène Grimaud jouera le « Concerto en Sol Majeur » de Maurice Ravel, une œuvre d'une très grande force, notamment du fait de la complexité des sentiments qu’elle déploie.
Le concert sera rejoué ce vendredi 27 septembre à 20 heures.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus