Nice : Rencontre avec Julie Gayet, marraine de la fête du Court métrage

Le court métrage est en fête jusqu'au 20 mars partout en France. L'occasion de découvrir ou redécouvrir un format qui a vu naître de grands réalisateurs. L'édition 2018 a une marraine : Julie Gayet.

Julie Gayet, marraine de l'édition 2018 de la fête du Court métrage.
Julie Gayet, marraine de l'édition 2018 de la fête du Court métrage. © France 3 Côte d'Azur
Elle est lumineuse, souriante, passionnée. Actrice, productrice, Julie Gayet a commencé sa carrière dans le court métrage. Du coup, elle parle de ce format avec passion. C'est sans doute la raison pour laquelle elle a accepté d'être la marraine  de la deuxième édition de la manifestation nationale "Un festival c'est trop court", organisée par l'association Héliotrope. Elle s'est arrêtée à Nice, le temps de rencontrer des réalisateurs.



Ce festival propose 180 films à découvrir, dans 30 villes ambassadrices. Il y en a pour tous les goûts en fonction de l'âge du public et des centres d'intérêts.
Pour voir les rendez-vous sur la Côte d'Azur, cliquez ICI. Bonne projection !

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cinéma culture