Nice : Stephane Brunello, un véritable homme-orchestre qui écrit pour les plus grands

Stephane Brunello a la musique dans la peau. Il est auteur-compositeur-interprète. Il a mis son talent au service des autre et a notamment écrit des chansons pour Elodie Frégé, Christophe Maé dans la comédie musicale « Le Roi soleil ». Il vient de sortir son troisième album.  
 
Stephane Brunello sur scène
Stephane Brunello sur scène © D. Mouaki-FTV
"Les belles années", c’est son dernier opus. Un disque très personnel empreint de nostalgie. Au rythme lent d'un arpège de guitare, il marche sur les traces de son passé. Les traces de son histoire familiale et de son enfance.  

C'est chez lui à la maison que Stephane Brunello a concocté son troisième opus.
Tombé dans la marmite de la musique tout petit, c’est au fil des rencontres qu’il commence à écrire pour les autres.

Moi, ma passion c’est d’écrire des chansons, de raconter des histoires,

nous dit-il.
Même s’il l’avoue, aujourd’hui, il écrit principalement pour lui. Dans cette interview, il raconte une grand partie de sa carrière :
La chanteuse Elodie Frégé, puis Christophe Maé dans le Roi Soleil font partie de ses principaux accomplissements.

Stephane Brunello est capable d’oublier la notion de temps, en s’enfermant des jours durant dans son studio, il en ressort une pop française élégante.
Pour lui, tout commence avec une passion folle pour la musique.Puis son histoire se poursuit avec un premier groupe. Viennent ensuite toutes les premières fois. Un premier album et des premières dates de concert qui s’enchaînent : les Estivales 06, la Pinède Juan les Pins, la Black Box, les Art d’Azur, la salle Laure Ecard, les Loges, le CEDAC, le Bspot et le Sezamo de Nice, le Théâtre de la Mer de Saint Maxime, ECA500, ou encore le Festival en Sausses.
Dans ses chansons, toujours les mêmes thèmes qui reviennent comme un bon refrain. La société, l’individualisme, la rupture, l’absence, l’amitié, l’amour, les racines et bien sûr, la musique.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture concerts spectacle vivant