Ski : le Niçois Mathieu Faivre termine 12e du géant de Garmisch-Partenkirchen

Le Niçois est 7e à l'issue de la première manche, à 55 centièmes de la tête de la course. / © ANTHONY ANEX/EPA/Newscom/MaxPPP
Le Niçois est 7e à l'issue de la première manche, à 55 centièmes de la tête de la course. / © ANTHONY ANEX/EPA/Newscom/MaxPPP

Le skieur d'Isola 2000, bien placé après la première manche (7e à 55 centièmes de la tête), n'a pas réussi à faire la différence dans le second acte du slalom géant bavarois. Il termine 12e, à 1 seconde 47 centièmes de son coéquipier français Alexis Pinturault, vainqueur du jour.

Par Benjamin Hourticq

Mathieu Faivre n'a pas réussi à conclure l'occasion. Le skieur niçois a terminé dimanche 2 février 12e du slalom géant de Garmisch-Partenkirchen, en Allemagne.

Pourtant, la victoire était encore jouable après la première manche. Le skieur niçois, qui s'élançait avec le dossard 1, avait réalisé le 7e temps, à 55 centièmes du Suisse Loïc Meillard et à 42 centièmes du Norvégien Leif Nestvold-Haugen, qui occupait la 3e marche du podim.

Mais il a manqué quelque chose lors du deuxième tracé, pour pouvoir espérer monter sur la boîte, comme il l'avait fait en début de saison à Sölden, en Suisse. Sans commettre d'erreur technique, le Niçois n'est pas parvenu à créer suffisamment de vitesse pour gagner des places dans le classement final.

À la fin de la course, il pointe à 1 seconde et 47 centièmes d'Alexis Pinturault, son coéquipier en équipe de France.

Matthieu Bailet, 31e de la descente

Samedi 1er février, un autre Matthieu, lui aussi Niçois, s'est aligné en Bavière. Le jeune Matthieu Bailet a terminé 31e de la descente de Garmisch-Partenkirchen. Diminué par des douleurs, notamment au dos, il n'a pas marqué de nouveaux points au classement de la coupe du monde.

En apprentissage dans une discipline où l'expérience est primordiale, le skieur de 23 ans pointe tout de même au 1e rang mondial de la descente. Ecourageant.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus