L'OGC Nice s'impose à la dernière seconde face à Amiens

Dante (G) et Christophe Herelle célèbrent le 1er but de l'OGC Nice de la saison 2019/2020 / © VALERY HACHE / AFP
Dante (G) et Christophe Herelle célèbrent le 1er but de l'OGC Nice de la saison 2019/2020 / © VALERY HACHE / AFP

En ce début de saison, Nice est en plein doute. Malgré tout, le club azuréen s'est imposé, a domicile, 2 à 1 devant Amiens, samedi 10 août, pour l'ouverture de la saison de Ligue 1.

Par POC avec AFP

Le capitaine niçois Dante, surnommé El CommanDante, ne lâche jamais rien. Il l'a prouvé sur l'ultime corner de la partie: dans le temps additionnel (90+5) il a offert de la tête trois points précieux à une équipe niçoise dont le jeu s'était pourtant étiolé au fil de la rencontre.

Si le départ du talentueux mais fantasque attaquant Allan Saint-Maximin à Newcastle semble donner au technicien niçois un meilleur équilibre à son équipe, elle manque
d'impact offensif. Lorsque l'actuel processus de reprise du club par le milliardaire anglais Jim Ratcliffe, propriétaire de la société Ineos, sera enfin officialisé, le Gym pourra
alors peut-être être renforcé et prétendre à être compétitif. 

C'est une formation niçoise compacte, collective et déterminée qui a débuté la rencontre. Nice a ouvert  la marque à la suite d'un corner de Cyprien, Herelle, resté aux avant-postes,  a détourné victorieusement une tentative de Le Bihan (1-0, 32e).
 

Malgré sa cohérence, le jeu niçois est resté ensuite trop inoffensif. Après la pause, il s'est délite, alors qu'Amiens, resté compact, attendait le moment pour tenter de contrer.
A la suite d'une succession d'erreurs individuelles niçoises, symbolisées par cette dernière passe ratée de Tameze, Akolo est parvenu à égaliser (1-1, 81e). 
 

Mais c'était sans compter la fougue du vieux lion, Dante, 35 ans, auteur de son 3e but en L1 avec Nice (2-1, 90+5).

A lire aussi

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus