Cet article date de plus de 3 ans

Partis de la vallée de la Roya, les migrants descendent à pied à Nice, soit 60 kilomètres

Les migrants, faute de pouvoir payer un billet de train, ont quitté la vallée de la Roya et c'est en marchant qu'ils gagneront Nice, pour s'enregistrer auprès de la plateforme d'accueil des demandeurs d'asile.
Image d'illustration
Image d'illustration © France 3 Côte d'Azur/B.Peyrano
Ils devaient prendre le train à Breil-sur-Roya mais ils ne pouvaient pas payer de titre de transport et ils n'ont pas eu accès aux quais. Alors, encadrés par des membres de Roya Citoyenne, dont le très médiatique Cédric Herrou, près de 80 demandeurs d'asile ont décidé de descendre à Nice ce lundi en marchant, soit un parcours de 60 kilomètres. Certains d'entre eux, incapables de tenir sur une si longue distance, se rendront sur le littoral en train. 
Objectif : se faire enregistrer à la plateforme d'accueil des demandeurs d'asile, qui se situe dans la capitale azuréenne, préalable de toute demande d'asile.
Du coup, il faudra trois jours au moins pour gagner le littoral via l'ancienne route du sel. Le cortège a fait étape à à Sospel avant de reprendre la route. L'arrivée à Nice est prévue ce mercredi dans la soirée. Roya Citoyenne lance un appel à la population pour aider ces personnes en détresse.

REPORTAGE :  P.VARNIER, S.NEUQUELMAN ET D.ROUX

durée de la vidéo: 01 min 45
La marche des migrants de Breil-sur-Roya vers Nice (06)






 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants société immigration