Pas de menace terroriste; le Carnaval de Nice n'est pas annulé

Le préfet des Alpes-Maritimes, le maire de  Nice et les organisateurs du Carnaval ont été reçu ce mardi place Beauvau à Paris. Le Ministre de l'intérieur leur a confirmé qu'aucune menace d'attentat ne planait sur la manifestation. Des mesures de sécurité renforcées seront prises. Précisions.

La rumeur annonçait une annulation du Carnaval de Nice suite aux attentats de Paris et au passage la semaine dernière au niveau Vigipirate "Alerte Attentat" des Alpes-maritimes. Il n'en est rien. La manifestation est bien maintenue mais avec des conditions de sécurité renforcées.

En réunion ce mardi matin au ministère de l’Intérieur au sujet de la sécurité du carnaval de Nice et de la fête du citron à Menton, le Préfet des Alpes-Maritimes Adolphe Colrat, le Maire de Nice Christian Estrosi, le président  du Conseil général des Alpes-Maritimes Eric Ciotti et des responsables de la sécurité publique départementale, ont décidés de mettre en place des moyens de police et de gendarmerie supplémentaires.

Renforts de policiers, gendarmes et CRS, filtrages ou fouilles des sacs, détail des mesures.

Précisions KOEPPEN Vanessa et ESPANOL Céline :