L'installation d'IKEA au centre-ville de Nice ravive les oppositions au projet de la plaine du Var

Inauguration ce jeudi 3 septembre, en présence du maire Christian Estrosi, d'un magasin de 300 m2 du géant du meuble. Un petit format, avant l'ouverture d'un magasin classique d'ici un an et demi en périphérie.

Le maire Christian Estrosi entouré de Walter Kadnar, PDG d'IKEA France, et Patrick Cazorla, directeur du magasin IKEA Nice, pour l'inauguration de l'atelier de conception du géant du meuble en plein centre de Nice.
Le maire Christian Estrosi entouré de Walter Kadnar, PDG d'IKEA France, et Patrick Cazorla, directeur du magasin IKEA Nice, pour l'inauguration de l'atelier de conception du géant du meuble en plein centre de Nice. © Cyril Dodergny/Maxppp
Vous avez dit "magasin" ? Dites plutôt "atelier de conception".

L'espace inauguré ce jeudi 3 septembre par l'enseigne IKEA à Nice est consacré uniquement à la cuisine et aux solutions de rangement. A l'intérieur, une dizaine de conseillers attendant le client, avec à disposition tous les outils digitaux nécessaires pour imaginer -et commander- son projet.

C'est le même concept que le magasin ouvert l'an dernier à Paris près de la place de la Madeleine, mais en dix fois plus petit : avec 300 m2, l'atelier de conception d'IKEA à Nice est le plus petit format de la marque suédoise.

Installé en coeur de ville, rue Paul Déroulède, à deux pas de Nice Etoile, le magasin a été inauguré en présence du maire Christian Estrosi qui s'en est largement réjoui sur les réseaux sociaux :
   

Deux IKEA à Nice en deux ans

Le nom d'IKEA a une résonance particulière à Nice. En 2022 doit ouvrir dans la plaine du Var un autre magasin d'une taille plus "classique", 24.000 m2, surface comparable à celle des 34 autres "big box" de la marque suédoise en France. La première pierre a été posée en octobre 2018, après de nombreuses procédures, et toujours dans un fort climat polémique. Le chantier a ensuite été interrompu pendant trois mois, en raison du confinement.

Un second magasin IKEA à Nice, il n'en fallait pas plus pour raviver les oppositions à l'installation de l'enseigne :

L'opposition municipale écologiste, sur Twitter :
  Le Collectif Citoyen 06 pointe lui-aussi le sort du commerce local : 
Cela fait 20 ans qu'IKEA cherche à s'installer dans les Alpes-Maritimes. Ce premier point de contact avec la clientèle niçoise, en centre-ville, est précieux pour l'enseigne. Il est complété de deux points de retrait, à Carros et à Saint-Laurent du Var.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie christian estrosi politique