Cet article date de plus de 5 ans

Polémique sur la tenue des joueuses : A.Cornet ne soutient pas les attaques envers la fédération

La Niçoise Alizé Cornet a affirmé ce lundi qu'elle soutenait "la tristesse", "mais pas les propos" de Caroline Garcia et Kristina Mladenovic qui ont accablé
la Fédération française de tennis
(FFT) après leur élimination d'entrée en double des Jeux de Rio samedi.

"(Après le match) J'étais là pour les réconforter. Je suis leur coéquipière, je les soutiens. Attention, je ne soutiens pas leurs propos, je soutiens leur tristesse", a expliqué Cornet lundi après sa défaite en simple contre Serena Williams.


"Quand elles sont rentrées, j'étais là pour leur faire un câlin et essayer de les apaiser. Mais il y avait trop de déception, de colère et de tristesse", a-t-elle ajouté. 

Après la défaite contre les modestes japonaises Misaki Doi et Eri Kozumi (6-0, 0-6, 6-4), Mladenovic, entre autres, avait reproché à la FFT de ne pas l'avoir prévenue, ainsi que sa partenaire, qu'elles n'avaient pas le droit de jouer dans des tenues de couleurs différentes, ce qui l'avait obligée à prêter une des siennes à sa partenaire.


"Merci à notre @fft si incompétente pour nous avoir gâché ce moment de sport si important dans nos carrières respectives @CaroGarcia et moi!", avait-elle tweeté. -avec AFP -

 

Serena Williams a dû batailler contre Cornet

Serena Williams est venue à bout de la Française Alizé Cornet, 48e joueuse mondiale, en deux sets 7-6 (7/5), 6-2 pour accéder ce lundi au troisième
tour du tournoi olympique de Rio.

La N.1 mondiale et championne olympique en titre a toutefois dû écarter deux balles de set dans la première manche face à une joueuse qui lui pose souvent des problèmes. 
Elles étaient toutes deux à égalité (3-3) dans leurs confrontations avant ce match. Cornet avait notamment battu l'Américaine à Wimbledon en
2014 (3e tour) et lui avait donné du fil à retordre lors des Jeux de Pékin en 2008 (3e tour).

Ce n'est pas passé parce qu'elle est en forme en ce moment", a expliqué Cornet, "réconfortée" sur son niveau de jeu
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeux olympiques sport tennis