Les pompiers caillassés à Nice après une fausse alerte

© Alexandre MARCHI/PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP
© Alexandre MARCHI/PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Ils avaient été appelés pour une fumée suspecte en début de soirée quartier Bon-Voyage à Nice. Mais les pompiers ont fait un aller-retour, après avoir reçu des jets de pierre. Aucune victime n'est à déplorer

Par Catherine Lioult

Il est 19h30 ce lundi quand les pompiers sont appelés pour une fumée suspecte, quartier Bon-Voyage à Nice.
Ils pensent devoir traiter un incendie consécutif à un feu de matelas, au sous-sol de d'un immeuble situé 4, rue des Coteaux. Arrivés sur place, ils réalisent qu'ils sont tombés dans une embuscade : ils sont accueillis par des jets de pierre. Ce caillassage endommage leur camion, à l'avant et sur le côté. Les pompiers repartiront aussitôt, il n'y a pas de blessé.


La classe politique dénonce ces jets de pierre, le maire de la ville et patron de la Métropole, Christian Estrosi, demande la création d'un délit spécifique.

 

#TouchePasAMonPompier

Les soldats du feu ont lancé une campagne nationale avec le hashtag  #TouchePasAMonPompier.
Ils dénoncent les attaques répétées dont ils sont l'objet dans l'exercice de leurs fonctions.
En France, en 2016, 2.280 agressions ont été recensées, non plus lors d'interventions dites "sensibles", mais bien au quotidien.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Marie-Christine Thouret, maire de Sospel (06)

Les + Lus