Cédric Herrou graffé sur un mur à Nice ? Le street artiste auteur du portrait nous explique

Brian Caddy s'est emparé d'un mur dédié à l'expression libre à Nice pour dessiner le portrait de Cédric Herrou, agriculteur militant de la vallée de la Roya, connu pour son aide aux migrants. Rencontre avec un street artiste de Saint-Laurent-du-Var qui nous explique sa démarche.

Cédric Herrou en couleurs, sous la voie rapide à Nice.
Cédric Herrou en couleurs, sous la voie rapide à Nice. © Brian Caddy

A Nice, à la sortie de la voie rapide près de la piscine Jean Boin, le portrait de Cédric Herrou s'affiche en grand et en couleurs ! 

Et pour ceux qui suivent l'actualité, impossible de ne pas reconnaître l'homme controversé, désormais connu bien au delà des frontières des Alpes-Maritimes pour son aide aux migrants. Comme toujours, il porte des lunettes, une barbe de quelques jours.

Voilà un hommage qui semble lui aller droit au coeur, et qui est largement commenté par ses amis et relations !

J'pense que ça fera plaisir à certains élus locaux,

Cédric Herrou sur Twitter

Cette oeuvre a été réalisée par Brian Caddy.

Portfolio Brian Caddy

Originaire de Saint-Laurent-du-Var dans les Alpes-Maritimes, le street artiste de 33 ans a profité d'un mur dédié à l'expression libre, mis à disposition par la ville de Nice à l'association Whole Street. Les artistes ayant ainsi participé sont du département et au-delà : Guitou TopGun, Chika, Wanjah, Faben, Dzio, Hammer, Cesar M., Otom, Artmakeoneright & des artistes invités : DEBZA de Toulouse et Ernesto Novo de Paris.

Ces artistes sont venus égayer ce mur avenue du XVème Corps (sortie de la voie Mathis) :

Le 31 janvier dernier, il prend des bombes d'aérosol, et une photo de Cédric Herrou. 

Dans cette période où tout est fermé, y compris les musées, le street art est le seul moyen de ramener la culture. Elle est accessible et visible car mon support c'est la rue. J'ai parfois dû enlever mon support, la peinture à peine commencée car la ville interdit l'affichage dans l'espace public. C'est tout le travail d'un artiste urbain et ne pas jouer avec cette interdiction serait tricher !

Brian Caddy, street artiste

Cédric Herrou le 16 juin 2020.
Cédric Herrou le 16 juin 2020. © Loïc Blache FTV

Pourquoi Cédric Herrou ?

Brian Caddy n'a pas choisi Cédric Herrou par hasard.

Brian Caddy, en train de faire le portrait de Cédric Herrou.
Brian Caddy, en train de faire le portrait de Cédric Herrou. © Brian Caddy

Voilà 4 ans, alors qu'à Vintimille en plein été, des centaines de migrants dorment dans la rue à Vintimille, l'artiste alors dans une école des Beaux-Arts de Toulon vient leur donner des vivres.

On avait été sur place. La migration, c'est un sujet qui me touche beaucoup. Cédric Herrou symbolise cette aide aux personnes en détresse, c'est un humain, avec un vrai cœur, il s'est battu pour faire évoluer les choses !

Brian Caddy, street artiste

Cédric Herrou a par ailleurs créé dans la vallée de la Roya la première communauté agricole et paysanne de France soutenue par Emmaüs. Elle a été particulièrement active après le passage de la tempête Alex qui a détruit les vallées.

J'avais envie de lui rendre hommage, j'ai été voir son film "Libre". On ne parle que de maladie et de Covid. On oublie qu'il y a des guerres, de la migration. C'est ma façon de la rappeler. Ce que j'aimerais, c'est réaliser une fresque sur lui à Breil-sur-Roya !

Brian Caddy, street artiste

L'oeuvre est éphémère, le concept d'un mur d'expression est que chaque artiste peut se l'approprier.

Des oeuvres autour des musées

Et décidément, rien n'arrête Brian Caddy dans son travail autour de la liberté. Les musées sont fermés ? Qu'importe. Il s'approprie l'extérieur avec un support en cellophane.

Un hommage à l'artiste et à son oeuvre.

L'artiste investit les musées... à l'extérieur et en couleurs !
L'artiste investit les musées... à l'extérieur et en couleurs ! © Brian Caddy

Brian Caddy s'est ainsi rendu au musée Matisse à Nice, au musée Renoir à Cagnes-sur-Mer, et bientôt au musée Fernand Léger à Biot.

En attendant, pourquoi pas, une fresque hommage à Cédric Herrou à Breil-sur-Roya !

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture migrants société immigration vallée de la roya nature art