"Mais qu'a-t-on appris ?" L'entraîneur de l'OGC Nice Patrick Vieira monte au créneau contre le racisme

Dans une tribune publiée dans le journal L'Equipe, le coach des Aiglons appelle à une prise de conscience qui doit déboucher sur des actes forts.

Un mois après l'affaire Georges Floyd aux Etats-Unis, l'ancien champion du monde et d'Europe avec les Bleus prend la parole. La mort de cet homme afro-américain lors de son interpellation a succité une vague d'émotion planétaire. Elle a ébranlé le monde du sport, qui s'est emparé du message « Black lives matter » ( « les vies noires comptent »). Elle a aussi touché Patrick Vieira :

Comment ne pas ressentir cela au plus profond de sa chair quand les injustices se multiplient sur tous les terrains ?

Patrick Vieira, tribune dans L'Equipe

Le coach de l'OGC Nice rappelle que le racisme et les discriminations sont une réalité qui touche aussi le monde du football : 

Le sujet d'avant-hier ? Les quotas et la discrimination. Celui d'hier ? Les chants racistes dans les stades et la xénophobie banalisée. Celui du jour ? Les violences policières et "les coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner".

Pour Patrick Vieira, l'heure est maintenant à l'action collective. Dans le monde du football, il en appelle à une plus grande représentativité des personnes de couleurs aux postes à responsabilité : 

Très peu, trop peu d'entraîneurs noirs. Idem dans les postes de direction, idem dans les instances, idem au niveau de la gouvernance...

La tribune de Patrick Vieira est à lire sur le site de L'Equipe :

 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité