La région PACA pourrait ouvrir à la concurrence les lignes TER dès décembre 2022

A partir de décembre 2022 de nouveaux TER pourraient faire leur apparition sur les lignes de PACA. La région serait ainsi la première à ouvrir son marché à la concurrence. L'annonce a été faite le mardi 19 février par Renaud Muselier (LR), le président de la région PACA. 

TER en gare de Nice Riquier
TER en gare de Nice Riquier © France 3 Côte d'Azur

L'appel d'offre pour ouvrir les lignes TER de la région PACA à la concurrence devrait débuter en février 2020. La SNCF ne devrait donc plus être la seule compagnie ferroviaire a faire circuler des TER sur les lignes de PACA. 
La signature de la nouvelle convention d'exploitation entre la région et l'opérateur choisi est prévue pour le printemps 2021. Les TER circulant sous la nouvelle convention sont attendus pour décembre 2022 pour la ligne Marseille-Toulon-Nice et décembre 2024 pour les liaisons Nice-Tende. Un délai supplémentaire a été nécessaire pour ces dernières afin de permettre la construction d'un nouveau centre de maintenance à Nice, a précisé Renaud Muselier, lors d'une conférence de presse.


"C'est une grosse évolution, on va enfin pouvoir se comparer, se mesurer, quantifier et tout clarifier, tout mettre à plat au service des usagers et du contribuable", a souligné le président de région, qui a beaucoup critiqué la piètre performance  de la SNCF ces dernières années.
"L'ouverture à la concurrence se doit d'être profitable aux usagers qui bénéficieront d'un service de meilleur qualité et plus favorable à leur pouvoir d'achat", a insisté le député européen membre de la commission transport à Bruxelles, qui promet "qu'aucune gare ni ligne ne sera fermée" et que "les prix n'augmenteront pas".
 

A partir de décembre 2019 les régions pourront pendant quatre ans continuer de traiter directement avec la SNCF ou choisir d'organiser des appels d'offres, la durée des contrats attribués ne pouvant dépasser dix ans. A partir de décembre 2023, la mise en concurrence deviendra obligatoire.


Pour en savoir plus : 
Les contrastes de l'ouverture du rail européen à la concurrence (France Culture, avril 2018)
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports