Un restaurant de Nice vendait du cannabis sous couvert de paëlla et pizzas

Un restaurateur du boulevard la Madeleine à Nice profitait de l'autorisation vente à emporter pour proposer au menu de la résine de cannabis ! Il a été présenté à la justice ce jeudi 7 mai. 330 grammes de cannabis et 10 750 euros saisis chez lui.
L'affichette sur la vitrine du restaurant... Pour de la vente de pizzas et paëlla à emporter voire plus !
L'affichette sur la vitrine du restaurant... Pour de la vente de pizzas et paëlla à emporter voire plus ! © DDSP06
Les policiers de la brigade des stupéfiants de la Sûreté Départementale des Alpes-Maritimes ont été informés qu’un restaurant situé boulevard de la Madeleine à Nice se livrait à un probable trafic de stupéfiants.
Les enquêteurs ont alors mis en place une surveillance. Le commerçant profitait en fait de son autorisation de vente à emporter durant le confinement pour proposer des produits stupéfiants.

"Ses va-et-vient suspects tôt en matinée pour des achats ou des commandes de nourriture à emporter, étaient plus visibles durant le confinement" précise la DDSP 06.

Lors du contrôle, une femme se trouvait en possession de résine de cannabis. Elle était interpellée et placée en garde à vue. Tout comme le responsable du restaurant lui aussi interpellé. Déjà connu de la police, l'homme a 37 ans.
La perquisition a mis au jour : plus de 330 g de résine de cannabis, une comptabilité et plus de 10 750 euros.

Le commerçant est déféré ce jeudi au Tribunal Judiciaire de Nice. Le cannabis et l'herbe étaient vendus à des prix "sans doute assez élevés", selon la police qui a demandé une fermeture administrative de six mois de l'établissement.
Pendant le confinement l'établissement n'employait plus ses deux salariés habituels.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
drogue faits divers police société sécurité