SNCM: la direction a annoncé le dépôt de bilan aux salariés en CE

Le comité d'entreprise de la SNCM, au cours duquel le président de la compagnie maritime a confirmé son intention de déposer le bilan. Le CE s'est tenu sous tension ce lundi. 

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité
Le processus de redressement judiciaire est donc lancé. Les actionnaires majoritaires de la SNCM, Transdev et Veolia (66% du capital), souhaitaient depuis plusieurs mois déposer le bilan, puis placer l'entreprise en redressement judiciaire, ce qui, selon ses dirigeants, constitue la seule solution pour "empêcher (sa) disparition pure et simple".

L'Etat, actionnaire à 25%, Veolia et Transdev estiment que ce redressement judiciaire, une étape "technique", va permettre à la compagnie à la fois d'annuler les condamnations européennes à rembourser des aides publiques jugées illégales, pour un total supérieur à 400 millions d'euros, et de trouver un nouvel actionnaire à cette société chroniquement déficitaire.

La direction n'a pas précisé la date formelle du dépôt, qui pourrait toutefois intervenir dès ce lundi.

"La direction engage un dépôt de bilan, alors même qu'elle reconnaît que +le chemin est étroit+ entre le redressement judiciaire et la liquidation", a indiqué au sortir du CE, M. Maupoint de Vandeul, déplorant "une procédure collective pouvant se révéler irréversible".