Trois mois avec sursis pour les carnavaliers de Nice

Le tribunal de Nice a condamné ce mardi quatre personnes à trois mois de prison avec sursis. Le 26 février dernier, lors du carnaval indépendant, elles avaient été interpellées place Garibaldi pour des dégradations .

Trois de prison avec sursis, un stage de citoyenneté et des indemnités pour les victimes : le tribunal correctionnel de Nice a condamné ce mardi quatre carnavaliers pour dégradations et rébellion. 

Ce dimanche 26 février, environ 250 personnes participaient à ce "carnaval alternatif" à vélo sur la place Garibaldi. Les esprits ont commencé à s'échauffer vers 15h, lorsque des participants auraient entrepris de bombarder copieusement plusieurs passants avec de la farine et des oeufs. Une caméra de vidéo surveillance aurait aussi subi des dégradations. A 17 heures, les CRS, qui assurent en temps normal la sécurité du carnaval officiel, ont dispersé un groupe à l'aide de gaz lacrymogènes, lors d'une courte charge. S'en est suivi une bousculade brève mais assez impressionnante, à en croire les témoins présents.

Les images de l'affrontement le 26 février dernier lors du carnaval indépendant : 



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter