Un abattoir clandestin mis au jour à Nice, rappel des règles en vigueur pour l'Aïd-el-Kébir

À Nice, un abattoir sauvage a été mis au jour dans un appartement du quartier des Liserons, avec une 40e de moutons dont un déjà égorgé. L'occasion de rappeler que dans les Alpes-Maritimes, il n'y a que deux abattoirs légaux, l'un à Puget-Théniers pour les bouchers professionnels, l'autre temporaire à Contes.

Le tweet du premier adjoint au maire de Nice, Anthony Borré, a été publié ce dimanche 25 juin. Alors que l'Aïd el-Kébir est annoncé pour le 28 juin prochain, il indique que deux individus ont été interpellés dans un logement social situé à Nice, dans le quartier des Liserons géré par Côte d'Azur Habitat.

Antony Borré, qui en est le président, précise qu'il s'agit de squatters. Dans cet appartement, les policiers de la Bac - Brigade Anti Criminalité - ont trouvé 40 moutons entassés dans quelques mètres carrés.

L'un d'eux avait déjà été égorgé. Il s'agit manifestement d'un abattoir clandestin.

Côte d'Azur habitat devrait porter plainte rapidement. Quant aux moutons, ils devraient être pris en charge par un éleveur.

Les règles

La préfecture des Alpes-Maritimes rappelle les règles d’hygiène, de conduite et la réglementation en vigueur pour célébrer la fête de l’Aïd El Kébir.

Deux lieux d’abattage sont prévus dans le département.

  • L’abattoir de Puget-Théniers est réservé prioritairement aux bouchers professionnels. Il sera ouvert pendant deux jours, les 28 et 29 juin. Il est situé 202 Route nationale.
  • L'abattoir temporaire à Contes sera ouvert aux mêmes dates. Son adresse : 2130, route de Châteauneuf.

Conformément à la réglementation en vigueur, un sacrificateur formé à la protection animale et habilité par l’instance religieuse procédera aux sacrifices. Ces abattoirs font l’objet de contrôles diligentés par la direction départementale de la protection des populations pour contrôler le respect des règles de bien-être animal, d’hygiène, de traçabilité des animaux et de sécurité.

Préfecture des Alpes-Maritimes

La préfecture rappelle par ailleurs que " toute personne impliquée dans l’abattage d’animaux hors des abattoirs autorisés engage sa responsabilité et est passible de sanctions (délit puni de peine de prison et de 15 000 euros d’amende.

Un peu d'histoire

La Grande Mosquée de Paris annonce chaque année dans un communiqué la date de l'Aïd-el-Kébir, que l'on nomme aussi Aïd el-Adha. Il s'agit d'une fête qui est célébrée chaque année par les musulmans du monde entier. Elle commémore le sacrifice que Dieu demanda à Abraham pour éprouver sa foi

La Grande Mosquée de Paris demande aux musulmans de France de "se conformer aux lois en vigueur quant au rituel sacrificiel des ovins, qui doit être accompli par délégation dans les lieux appropriés et agréés".

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité