Une marche féministe rassemble plusieurs milliers de personnes à Nice

Publié le

Deux à trois mille personnes ont défilé ce samedi après-midi à Nice derrière la banderole de "Toutes aux frontières !" pour dénoncer notamment "les politiques migratoires européennes".

"Pour une Europe sans muraille", "rompre avec l'histoire patriarcale et militariste". A l'appel de "l'assemblée féministe Toutes aux frontières", deux à trois mille femmes et hommes se sont réunis ce samedi place Masséna à Nice dès la fin de la matinée, avant de défiler en début d'après-midi sur la Promenade-des-Anglais et le quai des Etats-Unis pour rejoindre le port puis la place Garibaldi.

"Une Europe sans muraille"

Pour Pinar Selek, sociologue franco-turque et coordonnatrice de l'observatoire des migrations dans les Alpes-Maritimes, "c'est très important de réussir cette action féministe transnationale pour montrer que les femmes en migration sont 54% en Europe mais sont invisibles ainsi que toutes les minorités sexuelles et de genre.

Avec la criminalisation de la migration depuis 2015, la situation des personnes migrantes, déjà en bas de l'échelle sociale, s'est aggravée. Ces politiques n'ont pas diminué les flux migratoires mais ont augmenté les violences que subissent les migrants.

Pinar Selek, sociologue et coordonnatrice de l'observatoire des migrations dans les Alpes-Maritimes

L'irruption de quelques militants anti-immigration avant le départ du défilé a provoqué quelques échauffourées et donné lieu à une dizaine d'interpellations par les polices nationale et municipale.