Cet article date de plus de 4 ans

La violette, fleur de la Côte

C'est la saison des violettes, et c'est à Tourrettes-sur-Loup, dans les Alpes-Maritimes, que l'on produit cette petite fleur. Le gel a certes attaqué les cultures en plein air, mais il  a épargné la seule exploitation qui fait pousser la violette  sous serres et hors sol. 
A Tourrettes-sur-Loup, la famille Coche cultive la fleur sous serres et hors-sol
A Tourrettes-sur-Loup, la famille Coche cultive la fleur sous serres et hors-sol © France 3 Côte d'Azur
Ne dites pas  pas à Tourrettes -sur-Loup, dans les Alpes-Maritimes, que la violette est toulousaine. Vous allez vous fâcher. Car dans la famille Coche,  cultiver cette petite fleur relève d'une véritable tradition.
Comme leurs parents, Jérôme et Florence ont décidé de travailler la fleur, mais hors-sol.  Ce mode d'exploitation permet d'abord de multiplier la surface par quatre, et donc d'économiser du terrain. Pour la récolte, plus besoin de se laisser, la fleur est à portée de main !

Le bouquet de violettes, symbole de l'amour caché !
Le bouquet de violettes, symbole de l'amour caché ! © France 3 Côte d'Azur

3 PRODUCTEURS SEULEMENT 

Dans les années 90, de nombreux producteurs cultivaient la violette, ils ne sont plus que trois désormais.
L'essentiel de la production sera transformé en confiserie. Un peu de sucre, du doigté pour respecter la fleur et un séchage dans l'étuve, et le tour est joué ! 
Si vous passez dans le secteur  de Tourrettes-sur-Loup, retenez qu'un musée est dédié à cette petite fleur.

REPORTAGE C.FAZI, B.LOTH, M.DANIEL ET N.BRANCATO

durée de la vidéo: 02 min 36
La violette, fleur de la Côte

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie à l'antenne vos rendez-vous