Cet article date de plus de 3 ans

Nouvelle stratégie pour vaincre le charançon rouge à Vence dans les Alpes-Maritimes

Le charançon rouge continue de faire des dégats sur la Côte d'Azur. Les palmiers infestés meurent en quelques mois et menacent de s'effondrer. Parmi les communes concernées : Vence qui vient de changer de stratégie de lutte et cherche à associer activement les particuliers qui en possèdent.
Les palmiers infestés meurent en quelques mois et menacent de s'effondrer
Les palmiers infestés meurent en quelques mois et menacent de s'effondrer © Maxppp
Le rhynchophorus ferrugineus ou charançon rouge des palmiers, est actuellement l'un des plus importants ravageurs des palmiers. Son surnom est même "le tueur de palmiers".
La ville de Vence dans les Alpes-Maritimes, applique l'arrêté ministériel du 21 juillet 2010 qui règlement la lutte contre ce coléoptère.
Nouvelle stratégie pour vaincre le charançon rouge, le "tueur des palmiers" de la Côte d'Azur

A Vence, la moitié des palmiers seraient infestés :

Il faut dans cette guerre d'abord constater la présence de ce parasite et ensuite procèder au traitement des palmiers situés dans les parcs et jardins publics en vue d’éradiquer leur propagation.


Cet arrêté impose, sous peine de sanctions, à tous les propriétaires de palmiers, de mettre en œuvre des mesures de prévention, de déclaration et d'éradication des charançons rouges.

► Lutte contre le charançon rouge du palmier Vade-mecum à l'attention des collectivités territoriales
► La lutte par la ville de Nice

La FAO lance un plan d’attaque contre le charançon rouge du palmier

La communauté internationale prend le problème de plus en plus au sérieux. À l’occasion d’une réunion au siège de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), les ministres de l’Agriculture et divers représentants de nombreux gouvernements ont convenu d’un plan d’action visant à éradiquer la bête.

Ce plan, qui s’appuie sur de nombreuses recherches scientifiques, devrait permettre une meilleure collaboration entre les autorités des 60 pays concernés par cette menace, avec les agriculteurs locaux, notamment les producteurs de noix de coco et de dattes, pour effectuer des contrôles réguliers, installer des pièges à phéromones, retirer les arbres infestés et prendre des mesures de quarantaine strictes.

Le nouveau cadre de travail vise à apporter une assistance et des conseils techniques en vue d'améliorer les programmes nationaux de contrôle et de renforcer la plateforme interrégionale pour la coopération et la coordination. 

Un doute, une question, qui contacter pour information sur la stratégie d’éradication ?

Joindre le service environnement de votre commune
Le COPIL CRP 06 (coordination intercommunale stratégie de lutte) : 04.97.13.23.26
La FREDON PACA : Tel/fax : 04.94.35.22.84
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société économie