Alpes-Maritimes : une avalanche près d'Entraunes fait 4 morts, 1 personne blessée, le guide est sauf

Une enquête a été ouverte ce vendredi soir pour homicides involontaires et blessures involontaires après l'avalanche qui a fait 4 morts. / © Olivier Orsini - France 3
Une enquête a été ouverte ce vendredi soir pour homicides involontaires et blessures involontaires après l'avalanche qui a fait 4 morts. / © Olivier Orsini - France 3

Une avalanche est survenue ce vendredi 2 mars en début d'après midi près du col de la Cayolle à Estenc, commune d'Entraunes dans les Alpes-Maritimes. On déplore 4 victimes. Une personne est blessée. Le guide qui accompagnait ce groupe de randonneurs à ski est sain et sauf.

Par Catherine Lioult et Anne Le Hars

Une alerte avalanche a été déclenchée ce vendredi vers 12 heures. Les faits se sont déroulés dans le secteur d'Entraunes. Un groupe de 6 personnes, 5 randonneurs et leur guide sont partis vers 10 heures pour une excursion à ski. 

Le site du drame :


Les skieurs évoluaient loin de tout domaine skiable, en pleine nature, près du col de la Cayolle, à 2.326 mètres d'altitude. Les randonneurs séjournaient au gîte Ferran à Estenc, sur la commune d'Entraunes.

Le président du Conseil départemental des Alpes-Maritimes, Charles-Ange Ginesy nous a confirmé que les faits se sont déroulés sur le secteur proche du gîte de la Cantonnière près d'Entraunes.

"A 15h, nous savons qu'il y a 4 personnes décédées, un des corps est encore enseveli. Une personne est blessée léger, elle a été secourue par le guide qui est lui même sain et sauf, " selon le président du Conseil départemental.


De gros moyens ont été déployés par la préfecture : sapeurs-pompiers de tout le secteur Valberg-Guillaume sont sur place aidés par la CRS 06, le PGHM de Saint Sauveur de Tinée; ainsi que la compagnie de gendarmerie de de Puget Théniers.

► Le procureur de la République de Nice a aussitôt ouvert une enquête, confiée à la gendarmerie. La sous-préfète Gwenaëlle Chapuis a assuré que "seule l'enquête
judiciaire pourra déterminer si c'est une imprudence ou pas".

La sous-préfète Gwenaëlle Chapuis. / © Maxppp
La sous-préfète Gwenaëlle Chapuis. / © Maxppp


► Le risque d'avalanches était élevé ce vendredi :


16h30, la préfecture  des Alpes-Maritimes confirme le nombre de victimes : 4 morts

Le préfet aconfié la direction des opérations de secours à la sous-préfete Nice Montagne, Gwenaëlle Chapuis, qui est sur les lieux.
Le commandement des opérations de secours a été confié à la CRS Alpes avec le concours des sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes et l’appui du peloton de gendarmerie de haute montagne de Saint-Sauveur-sur-Tinée.
Dans un communiqué il est ajouté : "les opérations se terminent. Nous comptons quatre morts à ce stade."

A 15h15, les gendarmes des Alpes-Maritimes dressent leur bilan :

Le risque d'avalanche est très élevé dans les massifs des Alpes du Sud :
Premiers messages de condoléances sur les réseaux sociaux :



A lire aussi

Sur le même sujet

Marie-Christine Thouret, maire de Sospel (06)

Les + Lus