Les plages de Saint-Laurent-du-Var rouvertes à la baignade ce mardi soir

Les plages de Saint-Laurent-du-Var étaient interdites à la baignade depuis le samedi 10 août. En cause : la prolifération d'une micro algue, la pyramimonas, qui se développe dans les eaux chaudes. Elles sont rouvertes à la baignade depuis ce mardi 13 août au soir.

Le limon s'accumule depuis des décénies sur les plages de Saint-Laurent-du-Var.
Le limon s'accumule depuis des décénies sur les plages de Saint-Laurent-du-Var. © France 3 Côte d'Azur
Les résultats des prélèvements sont tombés : la couleur verte de la Méditerranée sur les 4 plages de Saint-Laurent-du-Var est due à la concentration dans l'eau de pyramimonas, une micro algue qui doit son nom à sa forme pyramidale. Ce micro-organisme n'est pas toxique précise l'Agence régionale de santé (ARS) à France 3 Côte d'Azur, mais il est conseillé d'éviter la baignade dans les zones où la concentration est forte et de se rincer à l'eau douce après la baignade.

Depuis samedi, la baignade était interdite sur les 4 plages de Saint-Laurent-du-Var dans les Alpes-Maritimes. La faute à l'eau de la mer Méditerranée, trop chaude. A Saint-Laurent-du-Var elle atteint les 27 degrés, ce qui favorise le développement de la pyramimonas.
 
Par précaution, la mairie de Saint-Laurent-du-Var avait décidé d'interdire la baignade sur toutes les plages de la ville. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme santé mer méditerranée pollution