La rivière de l'Estéron et le pont de la Cerise ne sont pas un Aqualand, rappelle la maire de Gilette

Vous avez envie d'une petite balade puis d'une baignade dans une eau cristalline ? Les rivières sont prises d'assaut pendant l'été. Pour autant, il n'est pas forcément possible d'accéder aux rivières en toute légalité. Direction l'Esteron, l'une de 28 rivières sauvages de France.
 
Le site est exceptionnel, et il figure dans certains guides. Bienvenue au pont de la Cerise situé sur la commune de Gillette, dans les Alpes-Maritimes. Nous sommes dans la vallée de l'Estéron, un affluent du Var de 67 kilomètres.
 
Forcément, le site est très fréquenté, jusqu'à 400 personnes par jour pendant l'été.
La maire de la commune, Patricia Demas, ne décolère pas.
 

Depuis 2006, il existe un arrêté interdisant formellement la baignade en raison de la dangerosité de la rivière. Il y a eu un mort à cette époque sur le site.

Patricia Demas, maire de Gilette.

Et elle reprend : ce site fait l'objet d'une très large publicité sur les réseaux sociaux, les visiteurs font des feux de camp avec les risques d'incendie aui en découlent, puis laissent des déchets. Non seulement on ne peut pas se baigner, mais il n'existe aucun accès public à la rivière. Les baigneurs pénètrent sur des propriétés privées et voies voies d'accès privées malgré les panneaux d'interdiction ! 
 

Les contrevenants s'exposent à une amende de 135 euros pour circulation illégale sur une piste ou s'ils allument un feu, et de 11 euros seulement s'ils se baignent, ce qui est peu dissuasif.
S'ajoute à celà la prolifération de véhicules qui se garent de façon anarchique, ce qui est accidentogène.
Dans la commune voisine d'Aiglun, même constat. La baignade est dangereuse, on déplore un décès le week-end dernier, et on rappelle que les propriétaires n'en peuvent plus. Là encore, il n'y a aucun accès public à la rivière dans le village.

L'Estéron, rivière très fréquentée

L'Estéron tient son nom du mot Estrella, qui signifie étoile et c'est l'un des plus cours d'eau du pays, elle bénéficie du label "rivières sauvages" de France.
Les maires de la vallée de l'Estéron et les services de l'Etat se sont réunis au début de l'été pour mener ensemble des actions d'information et de prévention.

Des ambassadeurs du parc régional des Pré-Alpes d'Azur mènent des actions de prévention, les agents de l'ONF font des tournées de surveillance tout comme la gendarmerie. Pas sûr que cela dissuade les amateurs de baignade en eau vive.
Il ne leur reste qu'à emprunter les chemins balisés et s'ils le souhaitent faire du canyoning, une discipline très règlementée !
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vacances sorties et loisirs