Pour sauver son patrimoine, la mairie de Tourrettes-sur-Loup s'offre le domaine du Caire pour Noël

Publié le Mis à jour le
Écrit par Margaux Delaunay

Cette année, il y avait un joli cadeau sous le sapin de la mairie de Tourrettes-sur-Loup, dans les Alpes-Maritimes. Pour trois millions d'euros, la commune s’est offert le domaine du Caire, ce 24 décembre, composé d'une propriété et plus de 120 hectares. L'objectif ? Conserver le patrimoine public.

"On s'est offert un beau cadeau", quelques jours après les fêtes, le maire de Tourettes-sur-Loup, Frédéric Poma, en est encore ému.

Le 24 décembre, il a fait valoir son droit de préemption pour acheter le domaine du Caire qui se trouve sur sa commune. Au total, trois millions d'euros ont été déboursés pour cette vieille propriété de 500 mètres carrés, ses bergeries et ses 120 hectares de terrain. Une décision hautement symbolique pour ce village provençal de 4000 habitants.

Vieille bâtisse au coeur de la commune, le château du Caire est un des emblèmes du Tourrettes-sur-Loup. Le vaste territoire de la cité des violettes a permis aux seigneurs d’y bâtir plusieurs châteaux qui, bien que modestes, ont chacun leur histoire : implanté là depuis le Moyen-Âge, au fil des siècles, ce domaine s'est transmis de mains en mains. Parmi les propriétaires privés, le comte de Provence qui en a fait sa demeure au XVIII ème siècle.

Sans en avoir la propriété, les habitants de la commune y ont néanmoins toujours eu leurs habitudes. En effet, ce domaine est un lieu prisé des randonneurs et des familles. "Cet endroit touche à l'émotionnel du village, les gens ont l'habitude d'y pique-niquer à l'arrivée des beaux jours", rappelle le maire du village.

A l'abandon depuis 40 ans, le château et les terrains ont été mis en vente l'année dernière. Une fois le compromis signé, le futur acquéreur s'est empressé de bloquer l'accès aux sentiers. Une émotion vive s'était alors emparée des Tourrettans. Presque un cri du coeur : il faut sauver notre patrimoine.  

"Quand j'ai vu les réactions des habitants face au changement de propriétaire, je me suis dit qu'il fallait absolument agir et j'ai utilisé mon droit de préemption." 

Frédéric Poma, maire de Tourrettes-sur-Loup.

Mais que va devenir le domaine du Caire ? 

Après avoir déblayé les rochers bloquant l'accès aux chemins de randonnées, la commune a ensuite plusieurs idées pour la réhabilitation du lieu. Des propositions peuvent être envoyées au maire. Une quinzaine d'idées ont déjà été reçues en mairie. Et quelques pistes commencent à être envisagées comme : 

  • développer l’agriculture
  • préserver le domaine de chasse
  • intégrer le terrain dans le grand parcours des Baous
  • implanter un accueil touristique pour les randonneurs.

 

"J'aimerais relancer l'agriculture et les circuits courts. Idéalement faire venir de jeunes agriculteurs sur le terrain. Je souhaiterais aussi relancer les activités pastorales au sein du domaine." 

Frédéric Poma, maire de Tourrettes-sur-Loup 

Une commission de réflexion sera bientôt lancée pour définir "le futur" du domaine. Quelles que soient les décisions prises, elles devront s'engager à protéger ce patrimoine et à préserver les terres. Le site est également classé en zone à risque d'incendie, certaines contraintes seront donc prises en compte par la municipalité. "Ce projet devrait s'étaler sur plusieurs années.", affirme le maire du village.  

Une campagne de financement participatif 

La commune a lancé, vendredi 24 décembre, une campagne de financement participatif. Le but : permettre aux Tourrettans de s'investir dans ce projet. Pour y participer, c’est uniquement possible par chèque, à déposer en mairie, à l’ordre du Trésor public. Pour l’instant, il n’y a pas de possibilité de paiement sur Internet. Des dizaines de dons ont déjà été reçus. "Nous avons certains chèques de particulier qui s'élèvent à 3 000 euros", se réjouit le premier édile. 

L'argent récolté permettra de financer l'achat du domaine, mais aussi les travaux de réhabilitation, "près d'un million d'euros sont à prévoir", estime Frédéric Poma.  

Le département des Alpes-Maritimes devrait également prendre part au projet afin de soulager la commune de cette lourde acquisition.