A Sospel et Fontan, les campings municipaux n'ouvriront pas cet été pour laisser la priorité aux campings privés

Les campings municipaux de ces deux communes n'ouvriront pas cet été, pour permettre aux campings privés rouverts depuis le 2 juin de sauver une saison déjà compromise par le confinement et l'épidémie de Covid-19.
 

Gérard Garriou et Véronique Van Harten exploitent le camping du domaine Sainte-Madeleine depuis 2008.
Gérard Garriou et Véronique Van Harten exploitent le camping du domaine Sainte-Madeleine depuis 2008. © Véronique Van Harten

Des oliviers, une grande piscine, des bungalows en bois... Nous sommes au camping du domaine Sainte-Madeleine à Sospel, en plein coeur de la vallée de la Bévéra dans les Alpes-Maritimes.

Exploité depuis 2008 par Gérard Garriou et sa compagne Véronique Van Harten, le camping comprend 90 emplacements au total, avec 13 chalets et une maisonnette.

Les bungalows attendant les vacanciers.
Les bungalows attendant les vacanciers. © Véronique Van Harten

Tous les jours, depuis le 2 juin, les espaces pour les tentes sont entretenus et le ménage des parties communes est fait pour accueillir des campeurs qui ce mois-ci, peuvent arriver sans réservation. Mais il n'y a personne pour l'instant. Seuls les sangliers ont investi les lieux, ce qui n'arrange rien.

Pour l'instant, le  cahier de réservations est bien peu rempli.

Certains clients ont pris une option, mais il y a essentiellement des annulations. On avait un groupe de canyoning, des collégiens vététistes allemands, tout a été annulé, les personnes "à risques" ont aussi décommandé. Certaines personnes nous contactent, mais ce n'est rien par rapport aux années d'avant

explique Véronique Van Harten. Même son de cloche dans l'autre camping privé de la commune. 

Le Mas fleuri est exploité par la même famille depuis 42 ans.

Le Mas Fleuri, à Sospel.
Le Mas Fleuri, à Sospel. © Julien Antoine

C'est désormais Julien Antoine qui gère l'affaire.

 Julien Antoine a repris un peu espoir de sauver la saison et voir ses 50 emplacements occupés. 

La mairie nous a annoncé qu'elle n'ouvrirait pas son camping municipal.  C'est une bouffée d'oxygène car les campings cars qui y allaient se répartiront chez nous. 

Les 50 emplacements de ce camping ne sont pas tous réservés pour cet été.
Les 50 emplacements de ce camping ne sont pas tous réservés pour cet été. © Julien Antoine

 

Le camping municipal et le gite communal de Fontan fermés

En amont dans la vallée, le village de Fontan compte bien faire travailler les privés et orienter les touristes. Philippe Odot est le maire de la commune.

Nous avons décidé la semaine dernière de fermer le camping municipal et le gite communal  pendant tout l'été. C'est de 8 000 à 10 000 euros de recettes en moins, mais il nous faut donner un coup de pouce aux entreprises privées.

Ne reste plus qu'à attendre la clientèle française et étrangère, dans un site d'exception. Avec du gel hydroalcoolique, et en respectant les barrières.

L'épidémie de Covid n'est pas totalement jugulée.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie coronavirus santé société vallée de la roya nature parcs et régions naturelles
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter